2 min de lecture Attentats en France

Fusillade à "Charlie Hebdo" : les enquêteurs traquent des terroristes bien préparés

Les hommes qui ont attaqué le siège de "Charlie Hebdo" sont toujours en fuite. Une chasse à l'homme d'une ampleur inédite est en cours pour les retrouver mais les tireurs sont très bien organisés

>
Fusillade à "Charlie Hebdo" : comment les enquêteurs traquent les terroristes Crédit Image : L'attentat sanglant mercredi contre le journal Charlie Hebdo à Paris est le plus meurtrier en France de ces dernières décennies. Voici un rappel des attaques terroristes les plus meurtrières perpétrées dans le pays depuis quarante ans. - mars 2012: Les 1 | Crédit Média : Georges Brenier | Durée : | Date :
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Les hommes armés et cagoulés qui ont attaqué le siège de Charlie Hebdo et tué douze personnes, dont les dessinateurs Cabu, Charb, Tignous et Wolinski, sont toujours en fuite. Bernard Cazeneuve a déclaré que "trois criminels" sont à l'origine de l'attaque. De nombreux enquêteurs sont persuadés que les tireurs avaient planifié leur fuite avant même de passer à l'action ce mercredi matin. Ils ont choisi des points de chute où se cacher, où se retrancher si la police les retrouve. C'est le scénario cauchemar des enquêteurs, un scénario à la Mohammed Merah avec des terroristes qui ne se livreront jamais vivants plutôt que d'être arrêtés. 
Tous les moyens du ministère de l'Intérieur et de la justice sont mobilisés pour les retrouver et reconstituer le fil des événements. Des effectifs du Raid ont été déployés en Seine-Saint-Denis où les terroristes en fuite ont pu trouver refuge.

Une opération "chasse à l'homme" d'une ampleur exceptionnelle est en cours. Elle est menée par la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne avec la Direction générale de la sécurité intérieure. Elle se déroule en plusieurs étapes.

La rédaction vous recommande

La première voiture analysée, la seconde signalée

Il y a d'abord le signalement de la voiture qui a été volée porte de Pantin, braquée à un automobiliste. Ce dernier signalement a été transmis à tous les services de police de l'Hexagone pour essayer de retrouver le véhicule, une Renault Clio grise immatriculée à Paris, selon une source citée par Le Figaro.

La première voiture utilisée par les terroristes lors de l'attaque du journal est, quant à elle, en cours d'analyse. Des tests sont en cours pour récupérer des empreintes digitales et des traces d'ADN. Les résultats ont été demandés dans l'urgence la plus absolue. Sur le boulevard Richard Lenoir, la police scientifique effectuait de nombreux relevés.

Un numéro vert pour un appel à temoins

Les enquêteurs ont aussi lancé un appel à témoins, a annoncé la police judiciaire (PJ) parisienne. Un numéro vert (08.05.02.17.17) a "été mis à disposition" au 36 quai des Orfèvres où une cellule de crise a été activée afin de recueillir tout témoignage sur cet attentat, a indiqué Richard Atlan, le porte-parole de la direction de la police judiciaire parisienne.

La téléphonie et la vidéo-surveillance examinées

À lire aussi
Hassen Chalghoumi Attentats en France
Les infos de 6h - Enseignant assassiné : "C'est une honte !", dénonce l'ancien imam de Drancy

La téléphonie est aussi observée de près. Même s'il y a fort à parier que les terroristes ont coupé leurs téléphones lors de leur assaut digne de braqueurs de banque. La vidéo-surveillance est également mise à contribution. Toutes les caméras de surveillance de Paris, dont celles du boulevard périphérique, sont examinées pour suivre la trace des suspects et reconstituer leur parcours.

L'armée devrait être mobilisée

Enfin, selon des sources policières, l'armée va vraisemblablement être mobilisée. Des satellites policiers déployés dans l'espace vont ainsi être utilisés afin de mettre la main sur les terroristes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Faits divers Terrorisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants