1 min de lecture Justice

Français enlevés au Bénin : le parquet de Paris ouvre une enquête

Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture lundi d'une enquête préliminaire après l'enlèvement et la séquestration de deux Français au Bénin, libérés par les forces spéciales françaises lors d'une opération au Burkina Faso.

Les deux otages français libérés par les forces spéciales françaises dans le nord du Burkina Faso au prix de la mort de deux militaires sont arrivés samedi en France
Les deux otages français libérés par les forces spéciales françaises dans le nord du Burkina Faso au prix de la mort de deux militaires sont arrivés samedi en France Crédit : Ahmed OUOBA / BURKINA FASO PRESIDENT OFFICE / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Une enquête préliminaire a été ouverte par la justice française, ce lundi 13 mai, pour arrestation, enlèvement, séquestration et détention arbitraire d'otages commis en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste, a précisé le parquet. 

Cette enquête a été ouverte après l'enlèvement et la séquestration de deux Français, Laurent Lassimouillas et Patrick Picque, au nord du Bénin, une zone désormais considérée à haut risque. Ils ont été libérés dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10, en même temps qu'une Sud-Coréenne et une Américaine qui étaient captives depuis 28 jours, lors d'une opération au cours de laquelle deux soldats des forces spéciales françaises ont été tués

Les investigations ont été confiées à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et à la Sous-direction antiterroriste (Sdat). La justice française est compétente pour enquêter sur les crimes commis contre des ressortissants ou des intérêts français à l'étranger

À leur arrivée à Paris samedi 11 mai, les deux Français ont reconnu qu'ils auraient dû davantage tenir compte de l'avis des autorités diplomatiques françaises déconseillant de se rendre dans cette région en raison d'une forte présence de groupes jihadistes dans la bande sahélienne. 

À lire aussi
La signature d'un chèque (illustration) banque
Banque : un chèque peut mentionner deux bénéficiaires

Mardi 14 mai, un hommage national sera rendu aux deux membres des forces spécial tués lors e l'opération de sauvetage au Burkina Faso. Les familles accueilleront les deux cercueils aux Invalides. L'allocution du président Emmanuel Macron sera suivie de la sonnerie aux morts avant que ne retentisse la Marseillaise. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Afrique Otages français
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants