1 min de lecture Justice

Fiscalité : le gouvernement poursuit son bras de fer avec Google

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé qu'il voulait "préserver les intérêts de l’État".

Gérald Darmanin, à l'Assemblée nationale le 12 juillet 2017.
Gérald Darmanin, à l'Assemblée nationale le 12 juillet 2017. Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Émilie Jéhanno
Émilie Jéhanno
et AFP

Bercy ne renonce pas à faire payer Google. L’État vafaire appel du jugement du tribunal administratif de Paris qui a annulé mercredi 12 juillet le redressement fiscal de 1,15 milliard d'euros infligé au géant américain.

C’est Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics qui l’a annoncé jeudi 13 juillet, à l’Assemblée nationale. Interpellé sur la lutte contre la fraude fiscale par François Ruffin, député de la France insoumise, le ministre a indiqué : "Nous allons faire appel de ce jugement afin de préserver les intérêts de l’État".

Pour Google, le groupe n'a pas à déclarer ses bénéfices en France puisqu'il vend de la publicité sur le marché français via sa filiale irlandaise Google Ireland Limited (GIL). Le tribunal a aussi estimé que Google France n'avait pas les moyens de mettre en ligne les publicités vendues aux annonceurs français et ne faisait qu'assister GIL, considérant que l’entreprise ne disposait pas en France d'un "établissement stable".

Pour l’administration fiscale, les employés français jouent, au contraire, un rôle déterminant dans la vente d'espaces publicitaires. Google abuse des taux d'imposition irlandais bas, selon Bercy.

À lire aussi
Le palais de justice de Nantes en mars 2014 (image d'illustration). justice
Coronavirus et confinement : la justice s’adapte avec moins de prison ferme

D'autres multinationales américaines comme Amazon ou Facebook sont régulièrement accusées de vouloir échapper aux impôts, à la fois aux États-Unis et en Europe, en choisissant par exemple de s'installer dans des pays où la fiscalité leur est plus favorable. Des pratiques, selon elles, d'"optimisation fiscale".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Fiscalité Gérald Darmanin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants