1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Finistère : une jeune femme de 18 ans retrouvée morte, son compagnon en garde à vue
1 min de lecture

Finistère : une jeune femme de 18 ans retrouvée morte, son compagnon en garde à vue

Le corps de la jeune femme a été retrouvé mardi en fin d'après-midi par les policiers, dans l'appartement qu'elle occupait avec son compagnon, à Morlaix.

Des agents de police (illustration)
Des agents de police (illustration)
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Quentin Marchal & AFP

On peut craindre qu’il s’agisse d’un nouveau féminicide. Une jeune femme de 18 ans a été retrouvée morte mardi dans l'appartement qu'elle occupait avec son compagnon à Morlaix, dans le Finistère, a indiqué le parquet de Brest dans un communiqué, ce mercredi 18 août. Le compagnon de la victime a été placé en garde à vue.

Le corps de la jeune femme a été retrouvé mardi en fin d'après-midi par les policiers, allongé sur un lit. Il était recouvert d'une couverture, précise le communiqué, qui ajoute que le compagnon de la victime était alors "introuvable".  

"Les circonstances de l'intervention des policiers ainsi que les premières constatations faites sur les lieux ont incité à l'ouverture d'une enquête en flagrance du chef de meurtre par conjoint ou concubin", indique le parquet de Brest. L'enquête a été confiée la brigade de sûreté urbaine du commissariat de police de Morlaix. 

La garde à vue du suspect prolongée de 24 heures

Un médecin légiste qui a examiné le corps sur place "a relevé plusieurs lésions, notamment au visage et au cou", ajoute le parquet. Selon une autopsie réalisée mercredi "ces lésions sont susceptibles d'avoir causé le décès", note la même source, qui précise cependant que des analyses complémentaires devront être réalisées avant de déterminer la cause exacte du décès.

À lire aussi

Le compagnon recherché s'est finalement présenté au commissariat de police mardi en fin d'après-midi et a été "immédiatement placé en garde à vue", assure le communiqué. "Ses premières déclarations tendent à confirmer qu'il est à l'origine des violences qui ont conduit au décès" de la jeune femme. 

En revanche, ni les circonstances exactes, ni les motifs de ces violences n'ont à ce stade été clairement explicités. La garde à vue débutée mardi vers 17h a été prolongée mercredi soir pour une nouvelle durée de 24 heures, a fait savoir le parquet de Brest.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/