1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Finistère : une enquête ouverte après une manifestation contre le port du masque

Finistère : une enquête ouverte après une manifestation contre le port du masque

VU DANS LA PRESSE - Une enquête pour mise en danger de la vie d'autrui a été ouverte par le procureur de la République de Quimper après une manifestation anti-masque qui avait réuni plus de 600 personnes en avril.

Une manifestation anti-masque à Nice (illustration)
Une manifestation anti-masque à Nice (illustration)
Crédit : Valery HACHE / AFP
Nicolas Barreiro
Journaliste

Le procureur de la République de Quimper a ouvert le lundi 17 mai une enquête pour "mise en danger de la vie d'autrui". Il cherche à faire la lumière sur la manifestation anti-masque et anti-vaccination qui a réuni plus de 600 personnes le 12 avril à Quimperlé.

Le 16 avril dernier, le maire de la commune avait déposé plainte contre les "représentants légaux de l’association organisatrice (À l’ère libre !), des collectifs nationaux Réinfocovid et Laissons les médecins prescrire, ainsi que contre toute autre personne morale ou physique ayant une responsabilité dans l’organisation et le déroulement de la manifestation", pouvait-on lire dans un communiqué, relayé par nos confrères de 20 Minutes.

Plus de 140 verbalisations pour non-port du masques avaient été infligées par les gendarmes au cours du rassemblement, mais aussi pour défaut d’attestation dérogatoire ou stationnement gênant. Le maire de Quimperlé avait alors condamné "les comportements des personnes présentes, celles qui ont contribué à l’organisation et ont par leur action délibérée mis en danger la vie d’autrui".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/