1 min de lecture Faits divers

Finistère : 18 collégiens blessés après l'effondrement d'une passerelle en bois

Dix-huit élèves du collège Saint-Joseph situé à Landivisiau, dans le Finistère, ont été légèrement blessés ce vendredi 6 mars dans l’effondrement d’une passerelle en bois conduisant à la cantine de l’établissement.

Collège Saint-Joseph à Landivisiau, dans le Finistère.
Collège Saint-Joseph à Landivisiau, dans le Finistère. Crédit : Capture d'écran Google Streetview.
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

Grosse frayeur pour les élèves d'un collège de Landivisiau, dans le Finistère. Dix-huit d'entre eux ont été légèrement blessés ce vendredi 6 mars dans l'effondrement d'une passerelle en bois conduisant à la cantine de l'établissement. Des informations communiquées par les pompiers qui sont intervenus sur place.

Sur les 18 élèves blessés, treize ont été conduits dans des hôpitaux de Landivisiau, Morlaix et Brest, selon la même source."Il s'agit de blessés légers, aucun n'est en urgence absolue", a précisé la maire de la commune Laurence Claisse. Elle a précisé qu'une cellule psychologique a été activée au sein de l'établissement pour prendre en charge les élèves ou le personnel choqué.

La passerelle en bois s'est effondrée vers midi, alors qu'il y avait des élèves du collège "dessus et dessous", selon les pompiers, qui ont précisé qu'elle avait une hauteur de trois mètres environ. "Il s'agit d'un petit passage, d'une petite passerelle extérieure, qui s'est effondrée sur un mètre de long environ", a précisé la maire de Landivisiau.

Le collège Saint-Joseph, où se sont déroulés les faits, accueille 822 élèves de la 6e à la 3e, selon son site internet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Accident Collège
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants