1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Fabien Azoulay emprisonné en Turquie : "Mon orientation sexuelle et ma religion ont accentué mon enfer"
2 min de lecture

Fabien Azoulay emprisonné en Turquie : "Mon orientation sexuelle et ma religion ont accentué mon enfer"

VU DANS LA PRESSE - Récemment libéré, Fabien Azoulay, emprisonné depuis 2017 en Turquie pour possession de GBL, vient d'être libéré. Homosexuel et de confession juive, il raconte la persécution qu'il a vécu durant 4 ans.

Fabien Azoulay, 43 ans, ressortissant français et citoyen américain, était emprisonné en Turquie depuis 2017 après une peine de 16 ans de prison pour "importation de drogue".
Fabien Azoulay, 43 ans, ressortissant français et citoyen américain, était emprisonné en Turquie depuis 2017 après une peine de 16 ans de prison pour "importation de drogue".
Crédit : Azoulay family / AFP
Romain Giraud

Fabien Azoulay, 43 ans, ressortissant français et citoyen américain, était emprisonné en Turquie depuis 2017 après une peine de 16 ans de prison pour "importation de drogue". Transféré en France cette année après de nombreux combats livrés par ses avocats et l'intervention d'Emmanuel Macron, l'homme a pu être libéré à la fin du mois d'octobre. Homosexuel et de confession juive, il admet que son "orientation sexuelle et (sa) religion ont accentué", l'enfer qu'il a vécu. 

Invité sur BFMTV, le quadragénaire a raconté ses conditions de détention : "C'était difficile, il y avait 50 à 60 détenus par cellule. J'ai eu peur plusieurs fois pour ma vie, j'ai été agressé par un codétenu, qui m'a envoyé une bouilloire d'eau chaude sur le visage en criant Allah Akbar. Je n'étais pas très avantagé avec mon nom de famille", a-t-il confié, ajoutant qu'"il y a quand même du bon chez les personnes mauvaises et certaines m'ont aidé, mais je n'ai pas trouvé d'amis".  

Après plusieurs incidents de la sorte, Fabien Azoulay a été transféré dans une autre prison. Il sera transféré à quatre reprises au total. Dans les correspondances qu'il envoyait à ses proches, il décrivait le quotidien de la violence notamment homophobe dans les prisons : "Certains ont tenté de me radicaliser au nom de l'islam (...) un type s’est fait trancher la gorge par un groupe de 4 Syriens. J'ai appris par la suite que le détenu qui est décédé avait fait des avances à l'un des Syriens et qu’au nom d’Allah il devait payer de sa vie du fait de son homosexualité", écrivait-il. 

Je n'ai jamais cru passer 16 ans de ma vie en prison

Fabien Azoulay

Fabien Azoulay avait en effet été arrêté à son hôtel en Turquie en 2017 après avoir réceptionné un colis de GBL, une drogue de synthèse, interdite sur le territoire turc depuis 2016. Il se rendait en Turquie pour subir des implants de cheveux. Ce sera finalement le début de l'enfer. "J'ai commandé du GBL pour m'amuser. J'ai été arrêté par 5 policiers à l'hôtel, le colis avait été traqué par les autorités". 

À lire aussi

Condamné à 16 ans et 8 mois de prison pour "importation de drogue", Fabien Azoulay voit le ciel s'écrouler, "un enfer, un mauvais film policier, une caméra cachée", a-t-il confié. C'est là le début d'un long combat qui durera plus de 4 ans, "je n'ai jamais cru passer 16 ans de ma vie en prison", dit-il sur BFM TV. Ce à quoi son avocat, François Zimeray, rétorque : "Moi je l'ai crains, quand j'ai vu la dégradation de la relation franco-turque, mais l'ambassadeur de Turquie en France a été un interlocuteur décisif, et l'intervention du chef de l'État a été décisif", a-t-il conclu. 

Place maintenant au retour à la vie normale pour Fabien Azoulay, qui compte bien "apprécier toutes les bonnes choses de la vie, apprécier le froid parisien, les feuilles de l'automne". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/