1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Essonne : une femme tuée par un homme à coups de marteau
1 min de lecture

Essonne : une femme tuée par un homme à coups de marteau

Ce lundi matin, une femme est morte de plusieurs coups de marteau portés à la tête par un homme de 39 ans à Arpajon dans l'Essonne.

Brassard police. (Illustration)
Brassard police. (Illustration)
Crédit : THOMAS COEX / AFP
William Vuillez & AFP

Une femme d'une trentaine d'années a été tuée lundi matin de plusieurs coups de marteau à la tête portés par un homme à la suite d'une dispute survenue dans un appartement d'Arpajon dans l'Essonne, a appris l'AFP de source policière. 

Le parquet d'Évry a ouvert une enquête des chefs de "meurtre" et "tentative de meurtre", car une autre femme présente au moment du drame a été blessée à coups de marteau également, a indiqué le ministère public sollicité par l'AFP. Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux femmes seraient venues "passer le week-end" chez cet homme, âgé de 39 ans, qui vivait seul depuis deux mois dans cet appartement, a expliqué la source policière. 

Vers 5h du matin, la victime, une Érythréenne, aurait demandé à son compatriote, alcoolisé, de faire moins de bruit. Furieux, l'homme s'en est pris à elle puis à la deuxième femme qui tentait de s'interposer.

Des circonstances floues

Les enfants de la victime, une fillette de 2 ans et demi et un garçon de 11 ans, dormaient dans une autre pièce mais les cris ont réveillé le garçon qui "a assisté à la scène", a souligné la source policière. Ces enfants, dont le père vit dans un hôtel à Paris, font l'objet d'une ordonnance de placement provisoire et l'auteur des coups est actuellement en cellule de dégrisement, a précisé la même source.

À lire aussi

Les circonstances du drame demeurent floues, les liens entre l'auteur des coups de marteau et la victime n'étant pas encore établis. "On ne sait pas si c'est un membre de la famille ou s'ils avaient une relation affective" ou encore si c'était une connaissance, a expliqué le parquet d'Évry.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/