1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Essonne : un fêtard meurt après un salto arrière raté en boîte de nuit
1 min de lecture

Essonne : un fêtard meurt après un salto arrière raté en boîte de nuit

Les faits se sont déroulés dans la nuit de mardi à mercredi sur la piste de danse de la discothèque Le Gossip Room, à Savigny-sur-Orge.

Un coktail dans un club à Paris
Un coktail dans un club à Paris
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

La soirée a dérapé au plus fort de la nuit, veille de jour férié. Un homme âgé de 32 ans est décédé dans la nuit de mardi à mercredi au Gossip Room, une discothèque de Savigny-sur-Orge, dans l'Essonne. Selon plusieurs témoignages, le jeune homme s'est mal réceptionné après avoir effectué un salto arrière dans l'établissement. "Il était apparemment sur une estrade. Sa tête a percuté le sol et il a fait un arrêt cardio-respiratoire", a indiqué une source proche de l'enquête au Parisien qui rapporte le fait-divers. 

L'agitation a rapidement gagné la discothèque. "Une infirmière a fait les premiers soins mais avec la musique pour prendre son pouls et écouter la respiration, c'était compliqué", raconte une cliente du Gossip Room, qui ne comprend pas pourquoi le DJ n'a pas mis ses platines en veilleuse. Les esprits se sont échauffés. "Des filles ont fait des crises d'angoisse, une dispute a éclaté dans le fumoir", lâche un autre témoin au quotidien francilien.

Les pompiers sont arrivés sur les lieux vers 3 heures du matin. Ils ont réussi à réanimer le jeune homme qui a été transféré vers l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne, où il a finalement succombé à ses blessures quelques heures plus tard. L'établissement a fini par être évacué et plusieurs jeunes ont pris à partie les forces de l'ordre. Un homme a été interpellé et placé en garde à vue pour violence et rébellion.
Le Gossip Room n'a pas communiqué sur l'accident. Selon Le Parisien, la boîte de nuit n'a pas l'intention de stopper ses activités et assurera les soirées qui étaient prévues ce week-end.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/