1 min de lecture Faits divers

Essonne : le GIGN surprend des malfrats en repérage d'avant cambriolage

VU DANS LA PRESSE - Un groupe du GIGN sortant d'un entraînement dans l'Essonne est tombé, par hasard, sur un véhicule suspect. Après contrôle et vérifications, il s'avère que les occupants semblaient préparer un cambriolage.

Un homme du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN).
Un homme du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN). Crédit : WITT/SIPA
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

C'était une bien mauvaise journée pour une bande de malfrats a priori en repérage pour un cambriolage. Mardi 17 septembre, alors qu'ils rôdaient en pleine nuit devant une entreprise de transports, ils sont repérés par un autre groupe d'hommes, des membres du GIGN sortant de leur entraînement dans l'Essonne. 

Selon les informations de franceinfo, qui cite des sources concordantes, les gendarmes d'élite se trouvaient dans une voiture banalisée sur les coups de minuit et demi, lorsqu'ils ont remarqué un véhicule roulant au ralenti avec des personnes à l'intérieur. Ils semblaient faire des repérages devant une société de la commune de Guillerval. 

Les gendarmes d'Angerville sont alors appelés, pendant que les hommes du GIGN contrôlent les occupants du véhicule, qui en avait rejoint un autre dont le moteur tournait, bien qu'à l'arrêt. La gendarmerie locale a confirmé, une fois sur place, que la voiture suspecte était volée. Sur les lieux, d'autres véhicules (deux SUV haut de gamme) sont découverts dans des conteneurs. Eux aussi avaient été volés 10 jours auparavant. 

Des sources judiciaires ont confirmé au média public que trois majeurs et un mineur de 16 ans ont été placés en garde à vue pour "vol en réunion en bande organisée". La plupart des suspects sont connus des services de police pour vols. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers GIGN Essonne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants