1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Espagne : les habitants en deuil après l'attaque à la machette de deux églises
2 min de lecture

Espagne : les habitants en deuil après l'attaque à la machette de deux églises

Les habitants d'Algésiras sont invités à se réunir à 12h ce jeudi 26 janvier, près de l'une des églises visées par une attaque à la machette, dans laquelle un sacristain a perdu la vie mercredi soir.

L'église attaquée par un individu armé d'une machette dans la soirée de mercredi 25 janvier, à Algesiras en Espagne.
L'église attaquée par un individu armé d'une machette dans la soirée de mercredi 25 janvier, à Algesiras en Espagne.
Crédit : STRINGER / AFP
Joanna Wadel & AFP

Les habitants d'Algésiras, dans le sud de l'Espagne, observeront ce jeudi une journée de deuil et devraient se rassembler pour condamner l'attaque à la machette contre deux églises de la ville, dans laquelle un sacristain a été tué et un prêtre blessé la veille. Le suspect est un Marocain de 25 ans, qui se serait disputé avec des paroissiens en leur demandant de suivre la religion islamique, selon les précision du journal espagnol El País.

Le maire d'Algésiras a décrété un jour de deuil et a invité les habitants à se rassembler pour condamner cette attaque, ce jeudi à 12h00, devant l'église près de laquelle a été tué le sacristain. Selon une porte-parole des services de secours, le prêtre a été blessé "au cou" et hospitalisé, tandis que le sacristain est décédé sur place. 

Les autorités espagnoles ont ouvert une enquête pour "terrorisme" à la suite de cette double attaque, dont l'auteur présumé a été arrêté. "À 19h00 passées, un homme est entré dans l'église de San Isidro d'Algésiras et a attaqué le prêtre, armé d'une machette, le blessant grièvement", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un message à la presse.

"Il s'est ensuite rendu à l'église Nuestra Señora de La Palma où il s'en est pris au sacristain, après avoir causé divers dégâts", a ajouté le ministère. Le sacristain a alors "réussi à sortir de l'église mais a été rattrapé à l'extérieur par l'assaillant, qui lui a asséné plusieurs blessures mortelles", a poursuivi le ministère, ajoutant que l'assaillant avait été "immobilisé et arrêté" par la police. Ces deux églises sont situées à quelques minutes à pied l'une de l'autre dans cette ville de la pointe sud de l'Espagne. 

Sur Twitter, le chef du gouvernement espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, a "adressé (ses) plus sincères condoléances aux proches du sacristain décédé lors de la terrible attaque d'Algésiras" et souhaité "un prompt rétablissement aux blessés".

Le parquet a annoncé à l'AFP qu'une enquête avait été ouverte pour des "faits présumés de terrorisme". Elle sera menée par un juge de l'Audience Nationale, tribunal chargé des affaires de terrorisme. Le ministère de l'Intérieur a tenu à souligner pour sa part qu'il n'était "pas possible pour le moment de déterminer la nature de l'attaque". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire