1 min de lecture Politique

Enquête pour viol : Gérald Darmanin placé sous le statut de témoin assisté

Le ministre de l'Intérieur a été entendu par les juges d'instruction ce lundi matin, qui l'ont placé sous le statut de "témoin assisté". Ce statut peut évoluer jusqu'à la mise en examen selon l'avancée de l'enquête.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à l'Élysée le 2 décembre 2020.
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à l'Élysée le 2 décembre 2020. Crédit : Thomas COEX / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, visé par une information judiciaire pour viol, a été entendu ce lundi 14 décembre par les juges qui l'ont placé sous le statut de témoin assisté, ont indiqué ses avocats à l'AFP. "Gérald Darmanin, sur sa demande, a été auditionné ce matin par deux juges d'instruction dans le cadre" de l'information judiciaire sur cette accusation de viol pour des faits datant de 2009, ont annoncé Me Mathias Chichportich et Pierre-Olivier Sur, confirmant une information du Point.

Les juges d'instruction peuvent convoquer Gérald Darmanin dans un premier temps comme témoin assisté puis faire évoluer son statut dans la procédure à celui de mis en examen si elle réunit des "indices graves ou concordants". Initialement prévue le 1er décembre, cette audition avait été reportée à la demande des avocats du ministre. 

Pour rappel, le ministre de l'Intérieur est accusé par Mme Patterson-Spatz de viol, harcèlement sexuel et abus de confiance. En 2009, la plaignante s'était adressée à l'élu, alors chargé de mission au service des affaires juridiques de l'UMP, pour tenter de faire réviser une condamnation de 2004 pour chantage et appels malveillants à l'égard d'un ex-compagnon. 

Selon elle, Gérald Darmanin lui aurait fait miroiter son appui auprès de la Chancellerie via une lettre, en échange de faveurs sexuelles qu'elle aurait acceptées en mars 2009, se sentant contrainte de "passer à la casserole", selon son expression devant les enquêteurs. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Gouvernement Mise en examen
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants