1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Enigme à Monaco : Qui a tué le milliardaire Edmond Safra ?
2 min de lecture

Enigme à Monaco : Qui a tué le milliardaire Edmond Safra ?

Le 3 décembre 1999, Edmond Safra, richissime financier est retrouvé mort asphyxié dans son appartement de Monaco. L’un de ses infirmiers, Ted Maher, est rapidement mis en examen pour homicide involontaire.

l'infirmier américain Ted Maher, auteur présumé de l'incendie dans lequel avaient péri le banquier milliardaire Edmond Safra et son infirmière, en décembre 1999,
l'infirmier américain Ted Maher, auteur présumé de l'incendie dans lequel avaient péri le banquier milliardaire Edmond Safra et son infirmière, en décembre 1999,
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
L'INTÉGRALE - Meurtre d'Edmond Safra : qui était Ted Maher, le meurtrier ?
00:39:32
L'ENQUÊTE - Le meurtre du richissime financier Edmond Safra
00:13:54
Jean-Alphonse Richard & Agathe Abelard

En 1999, après le passage des flammes, le luxueux immeuble nommé la Belle Epoque sur l'avenue d'Ostende à Monaco, est le théâtre d'un piège mortel. Le corps de l'un des hommes les plus riches du monde, le banquier Edmond Safra est retrouvé sans vie et brûlé, aux côtés de son infirmière qui le soignait. 

Asphyxiés, les deux malheureux se sont retrouvés pris au piège d'un incendie volontaire. Parmi les suspects, la silhouette d’un infirmier américain, Ted Maher, au service des Safra se distingue. On le dit discret et attentionné. Pourtant, derrière sa blouse blanche se cache un personnage fantasque doté d'un don pour les mensonges et l'art de la dissimulation. 

Le 5 décembre 1999, presque 48 heures après le drame, Ted Maher est placé en garde à vue. Face aux questions de plus en plus pressantes, l'infirmier se trouble, perd pied et finit par reconnaître qu'il a tout inventé. L'infirmier avoue qu'il est bien à l'origine de l'incendie meurtrier. Pourtant, il ne voulais pas tuer. Ce dernier voulait seulement se faire remarquer par son patron. Trois ans après les faits, il est jugé. 

Il cherche constamment à brouiller les cartes

Jean-Michel Verne

Interviewé dans L'Heure du crime, Jean-Michel Verne, journaliste indépendant ayant suivi l’affaire pour le Figaro magazine, atteste un changement de comportement lors du procès en 2006, suite à son évasion de la prison de Monaco : "Maher qui avait été jusque là tout timide, tout réservé, tout repentant lors de son premier procès, il devient agressif. C'est un autre personnage. Et ça nous a beaucoup interpellé", dit-il au micro de RTL. 

Ted Maher va passer 7 ans de sa vie en prison avant d'être libéré et retourner aux Etats-Unis, son pays qu'il avait délaissé pour Monaco. Lorsqu'il rentre aux Etats-Unis en 2007, Ted Maher donne une autre version des faits. Il accorde plusieurs interviews dans lesquelles il se dit innocent et affirme avoir reconnu les faits uniquement sous la menace. Selon l'infirmier américain, la dynastie Safra ne lui laissait pas le choix. 

À lire aussi

Jean-Michel Verne poursuit : "Il revient sur la thèse du complot, il revient sur ses premières déclarations. Il cherche constamment à brouiller les cartes et c'est vrai qu'on est en face d'une personnalité un peu psychopathique".  

Le 13 juin 2022, après quinze ans de silence, Ted Maher, 64 ans alias Jon Green, est interpellé à San Antonio, au Texas. Soupçonné de trafic de chiens de race et de s'être fabriqué une identité fictive, l'ancien infirmier risque plusieurs années de prison. 

Les invités de "L'heure du crime"

- Jean-Michel Verne, journaliste indépendant (qui a suivi l’affaire pour le figaro magazine, la Tribune de Genève) et auteur du livre "Les derniers mystères de Marseille" (Robert Laffont / 2022) et "Sous le rocher exactement, la malédiction d’Albert" en 2006.


- Richard Werly, journaliste et correspondant France/Europe pour Blick.fr.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.