1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Enfant renversé en Seine-Maritime : ce que l’on sait des suspects
1 min de lecture

Enfant renversé en Seine-Maritime : ce que l’on sait des suspects

Dans le cadre d'une enquête sur le décès d'un garçon de 5 ans, percuté mardi par une voiture à Saint-Étienne-du-Rouvray, deux mineurs ont été placés en garde à vue. Les suspects étaient inconnus des services de police.

Un commissariat de police (illustration)
Un commissariat de police (illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Enfant tué en Seine-Maritime : ce que l'on sait des suspects
01:10
Hortense Crépin - édité par Florise Vaubien

Un petit garçon de 5 ans a été percuté par une voiture à Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen, mardi 21 septembre dans la soirée, alors qu'il traversait un passage piéton avec son père. L'enfant est décédé à l'hôpital des suites de ses blessures.

Ce mercredi matin, deux personnes soupçonnées d'être à l'origine de l'accident ont été interpellées par les forces de l'ordre. Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue. Dans cette affaire, le parquet a ouvert une enquête pour "homicide involontaire" avec délit de fuite comme circonstance aggravante. 

Il s'agit de deux mineurs âgés de 16 et 17 ans, selon une source proche du dossier. Le premier suspect a déclaré devant les enquêteurs qu'il ne se trouvait pas à bord du véhicule au moment de l'accident. Le second a tenu des propos qui contredisent sa version des faits. D'après ses déclarations, il se trouvait sur la place passager lorsque son ami conduisait la voiture. Les deux hommes étaient inconnus des services de police. 

Le petit garçon avait fêté ses 5 ans en juillet dernier : il vivait à Rouen et était venu rendre visite à ses grands-parents le soir du drame. Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées près du site de l'accident pour lui rendre hommage. Pour les habitants du quartier du Château Blanc, il ne reste que l'émotion et la colère. De fait, ce n'est pas la première fois qu'ils déplorent un accident de la route mortel : en 2017, un adolescent avait été fauché par un scooter avant de décéder. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/