1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Écoutes de la NSA : la classe politique réagit-elle correctement ?
1 min de lecture

Écoutes de la NSA : la classe politique réagit-elle correctement ?

REPLAY INTÉGRAL - L'exécutif a condamné les méthodes américaines, après les révélations de Wikileaks sur les écoutes de trois présidents français par la NSA...

Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Crédit : Elodie Grégoire
Écoutes de la NSA : la classe politique réagit-elle correctement ?
29:32

On refait le monde avec :
- Karine Charbonnier, chef de l'entreprise visserie Beck-Crespel d'Armentières,
- Christine Ockrent, journaliste sur France Culture et i-Télé,
- Xavier Couture, producteur,
- Jean-Claude Dassier, journaliste à Valeurs actuelles et i-Télé.

Présidents espionnés : réaction très mesurée de l’exécutif

Les politiques français n’ont pas tardé à réagir aux révélations de Wikileaks, selon lesquelles les États-Unis ont espionné, au moins entre 2006 et 2012, les trois derniers présidents français. "Ce n'est pas parce qu'on savait ou se doutait, que ces écoutes massives, systématiques et sans contrôle sont tolérables", a notamment fait savoir le PS.

À l’issue d’un Conseil de défense réuni mercredi matin par François Hollande, l’ambassadrice des États-Unis a par ailleurs été convoquée au ministère des Affaires étrangères. Mais au-delà de cet entretien et la vague d'indignations des responsables politiques, la fermeté élyséenne ne s'est pas réellement fait sentir sur cette affaire.

Les représailles sont-elles à la hauteur des actes commis ?

À lire aussi

Pour Christine Ockrent, tout ces "ramdam" sont enfantin. C'est comme si tout le monde se croyait obligé de pousser des cris d'indignations aigus, estime-t-elle, alors que ces révélations ne sont pas vraiment une surprise.

Jean-Claude Dassier, lui, estime que c'est une affaire d'une "extrême gravité", dans la mesure où ces écoutes concernent des discussions privées et qu'il ne faut surtout pas la banaliser.

Depuis les attentats du 11 septembre et la chute des tours jumelles, les Américains ont déclenché une espèce de paranoïa qui fait qu'ils écoutent quasiment la planète entière. Mais de-là à écouter Hollande, après avoir espionné Merkel, c'est inacceptable.

Jean-Claude Dassier, journaliste à Valeurs actuelles et i-Télé
RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/