2 min de lecture Justice

Dunkerque : une deuxième "mamie loto" devant la justice

Une dame âgée de 64 ans a comparu devant le tribunal de Dunkerque pour organisation prohibée de loteries entre 2010 et 2014.

Yvette Bert, surnommée "Mamie Loto", en septembre 2014, avait été condamnée pour avoir r organisé environ 160 loteries prohibées (Illustration).
Yvette Bert, surnommée "Mamie Loto", en septembre 2014, avait été condamnée pour avoir r organisé environ 160 loteries prohibées (Illustration). Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'histoire rappelle celle d'Yvette Bert, dite "Mamie Loto". Ce vendredi 16 janvier, le parquet de Dunkerque a indiqué qu'une dame âgée de 64 ans a comparu devant le tribunal pour organisation prohibée de loteries entre 2010 et 2014 dans un café de Wormhout ayant généré quelque 270.000 euros de chiffre d'affaires.

"Elle organisait des loteries, ce qui suppose une déclaration administrative, un régime particulier, et que le fisc intervienne, or elle l'a fait dans la plus parfaite des clandestinités", a expliqué le procureur de Dunkerque, Eric Fouard, confirmant une information de La Voix du Nord.

Un cas similaire à celui de "Mamie Loto"

Le cas fait immédiatement penser à celui d'Yvette Bert, décédée le 25 décembre dernier. Surnommée "Mamie loto", cette retraitée de 77 ans avait été condamnée en novembre à six mois de prisons avec sursis et plus de 100.000 euros d'amende pour avoir organisé environ 160 loteries prohibées entre janvier 2009 et mai 2013 dans une salle à Saint-Omer (Pas-de-Calais).

À lire aussi
Jean-Claude Romand lors de son procès en 1996 faits divers
Jean-Claude Romand, de l'"imposture" au quintuple meurtre familial

Mais dans ce cas plus récent, "les sommes n'ont pas été redistribuées, comme dans d'autres affaires qu'on a pu voir, à des associés, donc clairement il y a question sur la destination des sommes", a affirmé le procureur interrogé sur l'éventualité d'un enrichissement personnel.

"Comme elle ne tenait pas de comptabilité, c'est difficile de voir ce qui est parti et où
", a déclaré de son côté Me Antoine Vandichel, avocat de la prévenue.

L'argent aurait été reversé à des associations

"Comme seul patrimoine elle avait un compte avec moins de 1.000 euros dessus et un véhicule automobile vieux de près de 10 ans, qui a été saisi, donc on ne peut pas dire qu'elle s'est enrichie avec ça", a détaillé Me Vandichel.

"Ma cliente a réinvesti (les sommes générées) dans des bons Auchan et en a reversé à des associations qu'elle avait côtoyées", a poursuivi l'avocat, avant de suggérer que les comptabilités floues de ces associations ne permettraient pas forcément de prouver quoi que ce soit.

De la prison avec sursis et une lourde amende requis

Cette deuxième "Mamie loto" est poursuivie pour organisation prohibée de loterie, exploitation d'un cercle ou d'une maison de jeux sans déclaration conforme et soustraction de gains au fisc.

Ont été requis par le parquet une peine de prison avec sursis et une lourde amende
. Le patron du café où se déroulaient les loteries a lui aussi comparu pour complicité d'organisation prohibée de loterie. Verdict le 16 février.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Fraude Loterie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776238377
Dunkerque : une deuxième "mamie loto" devant la justice
Dunkerque : une deuxième "mamie loto" devant la justice
Une dame âgée de 64 ans a comparu devant le tribunal de Dunkerque pour organisation prohibée de loteries entre 2010 et 2014.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/dunkerque-une-deuxieme-mamie-loto-devant-la-justice-7776238377
2015-01-16 20:29:01
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ISwFzEvh03nYZlBuzI3BIQ/330v220-2/online/image/2014/1107/7775227491_yvette-bert-surnommee-mamie-loto-en-septembre-2014.jpg