1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Douchez en garde à vue : son entraîneur n'a "jamais eu de soucis" avec lui
2 min de lecture

Douchez en garde à vue : son entraîneur n'a "jamais eu de soucis" avec lui

Le gardien du RC Lens, arrêté jeudi 26 octobre à son domicile dans le 17e arrondissement de Paris et placé en garde à vue pour "violences conjugales", sera jugé pour "violences en état d'ivresse".

L'entraîneur du RC Lens Éric Sikora le 21 août 2017
L'entraîneur du RC Lens Éric Sikora le 21 août 2017
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Gregory Fortune & AFP

Éric Sikora n'a pas échappé aux questions sur son gardien de but Nicolas Douchez, vendredi 27 octobre, trois jours avant le déplacement du RC Lens à Châteauroux pour le compte de la 13e journée de Ligue 2. "C'est quelqu'un avec qui j'ai des bonnes relations, a d'abord assuré l'entraîneur de 49 ans. Je n'ai jamais eu de soucis à l'entraînement. Après dans la vie en dehors, je ne suis pas avec lui, je ne sais pas ce qu'il fait. Je n'ai pas de traceur pour suivre les joueurs en dehors des entraînements et des matches..."

La garde à vue de l'ancien gardien passé notamment par le Paris Saint-Germain a été prolongée au lendemain de son interpellation à son domicile pour "violences conjugales" envers une femme âgée de 27 ans, qui se plaignait de douleurs à la tête et présentait des abrasions aux genoux.

Une source judiciaire a par la suite annoncé que Nicolas Douchez, 37 ans, sera convoqué devant le tribunal correctionnel de Paris pour "violences en état d'ivresse". 

Si vous êtes venus parler de ça, je vous laisse et je m'en vais

Éric Sikora, entraîneur du RC Lens

"C'est dommage ce qui arrive, a de son côté poursuivi Sikora (...) Je n'excuse pas mais j'attends de savoir ce qu'il s'est vraiment passé. Et si ça s'est vraiment passé, c'est grave. J'attends d'avoir sa version. Il y a la version de l'autre personne. J'attends avant de me prononcer". Puis, agacé, l'entraîneur n'a plus voulu parler de cette affaire. "Mon but, c'est le foot, l'équipe, le match de Châteauroux (...) Si vous êtes venus parler de ça, je vous laisse et je m'en vais. Moi je n'ai pas d'infos". 

À lire aussi

Selon une source proche du dossier, la victime a dans un premier temps refusé les soins proposés et n'a pas souhaité faire évaluer ses blessures par l'unité médico-judiciaire. Mais elle a déposé plainte. Une confrontation devait avoir lieu vendredi 27 octobre entre la jeune femme et le portier de Lens depuis juillet 2016.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/