1 min de lecture Dordogne

Dordogne : 50 victimes d'une "arnaque aux torchons"

Une famille de démarcheurs à domicile est soupçonnée d'avoir abusé de personnes âgées pour empocher près de 100.000 euros.

Un gendrame (illustration)
Un gendrame (illustration) Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

L'enquête avait débuté par la plainte isolée de la fille d'une nonagénaire, dont la mère avait été démarchée de façon pressante pour acheter des serviettes et des torchons en 2014. La victime avait fini par débourser près de 5.400 euros, en payant au passage des travaux à son domicile. La gendarmerie de Sarlat (Dordogne) avait alors tenté de rechercher des faits similaires dans la région. L'enquête a finalement permis de recenser une cinquantaine de victimes, des personnes âgées de 80 à 92 ans, souvent atteintes d'Alzheimer, dans une situation similaire pour un préjudice total estimé à 100.000€ rapporte Sud Ouest.

Les investigations menées par la compagnie de gendarmerie de Sarlat ont permis d'identifier rapidement les auteurs de ces arnaques : un homme de 28 ans présenté comme le principal démarcheur, sa compagne du même âge, son frère de 26 ans et leur père de 55 ans. Les suspects se présentaient comme des vendeurs à domicile, spécialisés dans les torchons et les serviettes. En ciblant des personnes en état de faiblesse, ils arrivaient à soustraire des sommes conséquentes à leurs victimes.

Une de leurs victimes avait été extorquée de 30.000 euros à elle seule. Le parquet de Périgueux a donc décidé de mettre en examen les quatre suspects pour "remises de contrats non conformes dans le cadre du démarchage à domicile, abus de faiblesse, fraudes aux prestations sociales et recels". Plusieurs biens saisis chez eux pourraient par ailleurs servir à indemniser les victimes : 17.000 euros trouvés sur plusieurs comptes bancaires, des propriétés, un home cinéma, de l'outillage, ainsi qu'une moto.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dordogne Arnaque Arnaques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants