1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Doctolib : une enquête ouverte sur deux faux psychiatres de Montpellier
1 min de lecture

Doctolib : une enquête ouverte sur deux faux psychiatres de Montpellier

VU DANS LA PRESSE - Après qu'une patiente a porté plainte, le parquet de Montpellier a ouvert en juillet une enquête à l’encontre de faux psychiatres inscrits sur la plateforme de prise de rendez-vous médicaux.

L'application Doctolib (image d'illustration)
L'application Doctolib (image d'illustration)
Crédit : Romain Longieras / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

Après l'histoire des naturopathes, la plateforme Doctolib est confrontée à une nouvelle affaire. Le parquet de Montpellier a ouvert, en juillet, une enquête pour "exercice illégal de la médecine". Deux faux psychiatres (David Cantat et sa remplaçante Laura Smith) ont été signalés sur la plateforme, rapporte France Bleu vendredi 26 août. 


Cette enquête fait suite à la plainte d'une patiente qui a eu affaire à un faux médecin en téléconsultation, nommé Laura Smith. Elle évoque alors une consultation "lunaire" où la vidéo du praticien reste éteinte, mais aussi l'absence d'ordonnance et une feuille de soins fausse. Avertie, Doctolib a d'abord défendu qu'un délai de 15 jours était accordé aux médecins qui viennent de s'inscrire sur la plateforme, le temps de prouver leur identité. C'est durant cette période que la téléconsultation s'est déroulée. 

Mais le conseil de l’ordre des médecins de l’Hérault a réclamé des contrôles “plus sérieux”. Un appel entendu puisque, jeudi 25 août, la plateforme a assuré, dans un communiqué, avoir "renforcé les procédures de contrôle de vérification des professionnels référencés".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire