2 min de lecture Faits divers

Disparition de Mathis : sa mère veut attaquer l'État en justice

VU DANS LA PRESSE - L'avocate de Nathalie Barré, dont le fils a disparu en 2011 estime que les retards permanents opérés dans ce dossier "constituent un déni de justice".

La photo de Mathis diffusée par sa famille au moment de sa disparition en 2011 (archive).
La photo de Mathis diffusée par sa famille au moment de sa disparition en 2011 (archive). Crédit : FAMILLE JOUANNEAU / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Nathalie Barré ne perd pas espoir. La maman de Mathis, disparu en 2011 lors d'un week-end où il se trouvait avec son père, veut explorer toutes les pistes. Et elle et son avocate estiment que la justice n'a pas tout mis en oeuvre pour retrouver le petit garçon, qui serait aujourd'hui âgé de 16 ans. 

C'est pourquoi elles ont décidé d'attaquer l'État, comme elles l'ont indiqué à nos confrères du Parisien. "Rien ne bouge. On nous répond que le dossier devrait déjà être clos ! C'est extrêmement violent à entendre", explique Nathalie Barré. Son avocate Me Aline Lebret fustige elle des "demandes d'actes acceptées par la juge" mais "pas réalisés" ou alors des mois plus tard. Des retards permanents qui constituent selon elle "un déni de justice".

Il y a deux jours, la cour d'appel de Caen avait rejeté la demande du père de Mathis, Sylvain Jouanneau, d'être partie civile dans l'information judiciaire ouverte contre X pour homicide dans cette affaire. Il est le dernier à l'avoir vu vivant et avait été condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour enlèvement et séquestration en juin 2015. 

Le père refuse de dire où se trouve l'enfant

Le 4 septembre 2011, Sylvain Jouanneau n'avait pas ramené Mathis, alors âgé de 8 ans, à sa mère, dont il était divorcé depuis six ans. Avant de partir avec son enfant, le père avait envoyé son téléphone portable à ses parents et leur avait écrit une lettre, indiquant qu'il souhaitait disparaître volontairement avec son fils et qu'il n'avait pas l'intention de se suicider.

À lire aussi
Élodie Kulik justice
Affaire Kulik : Willy Bardon a pris "une substance pesticide qui n'est pas de la mort aux rats"

Sa voiture avait été retrouvée le 10 septembre suivant près de Bayonne et son camping-car dans la région de Caen. Un appel à témoin lancé le 26 septembre avait permis de retrouver sa trace dans l'Hérault et le Gard.

Sylvain Jouanneau a été interpellé début décembre 2011 et mis en examen pour "enlèvement de mineurs par ascendant". Depuis son interpellation et sa condamnation, il refuse de dire où se trouve son fils. Lors de son procès, il a affirmé que l'enfant était en sécurité chez des tiers et laissé entendre qu'il était à l'étranger. 

Huit ans après les faits, Nathalie Barré a fait réaliser une photo vieillie par ordinateur sur laquelle on peut voir Mathis tel qu'il serait aujourd'hui. Un montage qu'elle continue de diffuser le plus largement possible, dans l'espoir de retrouver son fils ou à défaut, d'avoir un début de piste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Disparition Enfants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants