2 min de lecture Nordahl Lelandais

Disparition de Maëlys : pour la mère du suspect, son fils "n'est pas un monstre"

DOCUMENT RTL - Le suspect de 34 ans, qui avait déjà été arrêté jeudi dernier puis remis en liberté, a finalement été mis en examen et écroué. Il a par ailleurs reconnu que Maëlys, 9 ans, était bien montée dans son véhicule.

Les gendarmes devant le lieu de disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin en Isère.
Les gendarmes devant le lieu de disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin en Isère. Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Serge Pueyo et Lucie Valais

"Il n'en est pas capable, c'est pas possible !", martèle la mère du suspect mis en examen et écroué ce dimanche. Un nouveau rebondissement est venu marquer l'affaire de la disparition de la jeune Maëlys. L'un des deux suspects interpellés jeudi, puis relâchés, a finalement été de nouveau arrêté. Interrogée par RTL, la mère de l'homme de 34 ans clame l’innocence de son fils, qui a déclaré au juge d'instruction que la fillette était bien montée dans sa voiture au moment du mariage.

"À aucun moment il pourrait faire une chose pareille, c'est pas possible (...). Je n'ai pas fait un monstre, ça n'a jamais été un monstre. Non, c'est pas un monstre. C'est un garçon gentil qui ne ferait pas de mal à personne", confie-t-elle. Lors de sa brève remise en liberté, le suspect lui aurait expliqué qu'il était innocent. "Il m'a juré qu'il n'y était pour rien (...) on s'acharne sur lui parce qu'il faut trouver un coupable, il faut trouver quelqu'un. C'est pas lui. Il n'est pas capable de faire ça", a confié la mère de l'individu.

La fillette de 9 ans a disparu dans la nuit du samedi au dimanche 27 août, alors qu'elle participait à un mariage sur la commune iséroise de Pont-de-Beauvoisin. Depuis près d'une semaine et malgré les recherches de la police, aidée par les habitants de la région, aucun signe de Maëlys n'a été trouvé.

Le suspect mis en examen pour "enlèvement, séquestration ou détention de mineur"

Cette personne a été mise en examen pour "chef d'arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans" à la suite de "résultats de (la) police technique et scientifique", a précisé le Parquet de Grenoble dans un communiqué publié dans la nuit de dimanche à lundi.

À lire aussi
Affaire Lelandais : les familles de deux disparus de la Drôme ont demandé un appel à témoins (photo d'illustration) l'heure du crime
Le deuil blanc : chaque année 1000 disparitions inexpliquées en France

Il est également précisé que l'individu de 34 ans était présent au mariage au cours duquel la fillette a disparu. Selon une source proche de l'enquête, confirmant une information de M6, la police technique et scientifique a retrouvé de l'ADN sur un des scellés et essaye de déterminer si la fillette était présente dans le véhicule de la personne qui vient d'être incarcérée

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nordahl Lelandais Disparition de Maëlys Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants