1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Disparition de Maëlys : la garde à vue du suspect de 34 ans prolongée
2 min de lecture

Disparition de Maëlys : la garde à vue du suspect de 34 ans prolongée

La garde à vue de l'homme soupçonné d'être lié à la disparition de la fillette a été prolongée, vendredi 1er août.

Les gendarmes devant le lieu de disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin en Isère.
Les gendarmes devant le lieu de disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin en Isère.
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Sylvain Zimmermann & AFP

La garde à vue d'un homme de 34 ans soupçonné d'être lié à la disparition de Maëlys a été prolongée de 24 heures. Le suspect était présent au mariage "au moment de la disparition de la jeune Maëlys de Araujo", dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août à Pont-de-Beauvoisin dans le nord de l'Isère, avait indiqué jeudi 31 août, la procureure de la République à Bourgoin-Jallieu, Dietlind Baudoin.

Sa garde à vue à la gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin a débuté jeudi à 10h20. Selon la magistrate, son interrogatoire par les gendarmes chargés de l'enquête, ouverte pour enlèvement, "a pour objet essentiel de clarifier l'emploi du temps de cette personne qui s'est absentée de la soirée (pendant) les créneaux horaires pouvant correspondre à la disparition de Maëlys".

Selon une source proche du dossier, cet homme de 34 ans connu pour des infractions de droit commun touchant notamment aux stupéfiants, connaissance du marié et du père de la fillette, est arrivé sur le tard à la fête. Des incohérences et des inexactitudes dans ses premières déclarations par rapport à certains autres témoignages ont conduit les gendarmes à le placer en garde à vue.

Les recherches se poursuivent

"Mon client affirme très sereinement et très clairement ne rien avoir à se reprocher dans ce dossier", a expliqué l'avocat du suspect à RTL. "Il n'y a rien qui puisse permettre en l'état du dossier de dire qu'il serait plus particulièrement concerné par cette disparition." 

À écouter aussi

Cette garde à vue reste toutefois la seule avancée significative dans l'enquête sur la mystérieuse disparition de la fillette de 9 ans, aperçue pour la dernière fois dimanche vers 3 heures du matin dans la salle des fêtes de la commune. Les recherches se poursuivent parallèlement pour tenter de retrouver la fillette portée disparue depuis six jours. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/