1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Lydie Logé : Michel Fourniret mis en examen pour enlèvement et séquestration suivis de mort
2 min de lecture

Lydie Logé : Michel Fourniret mis en examen pour enlèvement et séquestration suivis de mort

Le tueur en série Michel Fourniret a été mis en examen pour enlèvement et séquestration suivis de mort dans la disparition de Lydie Logé. La jeune femme de 29 ans avait disparu à Saint-Christophe-le-Jajolet (Orne) en décembre 1993.

Michel Fourniret et son ex-épouse Monique Olivier lors du procès pour le meurtre de Farida Hamiche en novembre 2018 à Versailles
Michel Fourniret et son ex-épouse Monique Olivier lors du procès pour le meurtre de Farida Hamiche en novembre 2018 à Versailles
Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP
Florise Vaubien & AFP

Celui que tout le monde nomme "L'Ogre des Ardennes" serait responsable d'un enlèvement survenu en 1993 dans l'Orne. Mardi 22 décembre, une source judiciaire a annoncé la mise en examen de Michel Fourniret pour "enlèvement et séquestration suivis de mort" dans l'enquête sur la disparition de Lydie Logé, a indiqué une source judiciaire, confirmant ainsi une information du Parisien

Retour sur les faits. La jeune femme de 29 ans avait disparu le 18 décembre 1993 à Saint-Christophe-le-Jajolet (Orne). Plusieurs enquêtes, l'une de 1994 à 1998, la suivante de 2004 à 2009, avaient abouti à des non-lieux. Mais en 2018, les investigations ont repris. En cause : des rapprochements établis entre les traces ADN issues de composés organiques trouvés dans la camionnette de Michel Fourniret et l'ADN d'une ascendante de Lydie Logé

Dès novembre 2019, Michel Fourniret et son ex-épouse Monique Olivier avaient été placés en garde à vue dans cette affaire. Leur audition avait permis d'établir "un possible cheminement de Michel Fourniret dans l'Orne qu'il ne conteste pas", rapporte le parquet de Caen. En juin dernier, les investigations avaient alors été associées au dossier d'instruction visant le tueur en série. 

D'autres crimes bientôt élucidés ?

"Après trente ans d'attente, c'est important pour la famille parce que cette piste est parfaitement sérieuse et les charges sont lourdes", a déclaré auprès de l'AFP Me Didier Seban, l'un des avocats de la famille de Lydie Logé. 

À lire aussi

"Cela montre que Michel Fourniret a encore beaucoup de secrets", a-t-il ajouté. D'après le magistrat, les comparaisons ADN devraient permettre de "pouvoir élucider encore de nombreuses affaires".

L’homme âgé de 78 ans a été condamné à la réclusion à la perpétuité pour les meurtres de sept jeunes femmes ou adolescentes entre 1987 et 2001, tout comme son ex-épouse et complice Monique Olivier. Il avait avoué en mars avoir enlevé et tué Estelle Mouzin en 2003, dont le corps n’a pas été retrouvé malgré les nombreuses fouilles dans les Ardennes

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/