1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Disparition de Delphine Jubillar : son compte Facebook activé, ce que l’on sait
1 min de lecture

Disparition de Delphine Jubillar : son compte Facebook activé, ce que l’on sait

ÉCLAIRAGE - Le compte Facebook de Delphine Jubillar s'est réactivé avant-hier, un mois après sa disparition. L'avocat des proches de la disparue fait le point sur ce nouvel élément de l'affaire.

Des gendarmes inspectent le plan d'eau de L'Endrevie à Blaye-les-Mines, dans le sud de la France, le 22 décembre 2020, alors qu'ils recherchent Delphine Jubillar, une infirmière de 33 ans, mère de deux enfants, disparue depuis la nuit du 15 décembre.
Des gendarmes inspectent le plan d'eau de L'Endrevie à Blaye-les-Mines, dans le sud de la France, le 22 décembre 2020, alors qu'ils recherchent Delphine Jubillar, une infirmière de 33 ans, mère de deux enfants, disparue depuis la nuit du 15 décembre.
Crédit : FRED SCHEIBER / AFP
Disparition de Delphine Jubillar : son compte Facebook activé, ce que l'on sait
01:20
Pierre COLLAS - édité par Camille Guesdon

C'est un mystère supplémentaire dans une enquête qui n'en manque pas. Un mois après la disparition de Delphine Jubillar, sortie pour promener ses chiens à Cagnac-les-mines dans le Tarn, son profil Facebook s'est réactivé pendant quelques minutes avant-hier. Or personne, à part elle, n'avait le mot de passe.

L'histoire se déroule mercredi 13 janvier, dans la soirée, quand le compte Facebook de Delphine donne soudain signe de vie. La suite c'est maître Philippe Pressecq, l'avocat des proches de la disparue, qui la raconte. "Le compte Facebook de Delphine a publié un message vide. À ce stade, il n'y a aucune explication, le message a été publié." À la suite de la publication du message, des gens ont réagi en écrivant des commentaires en dessous de la publication, mais depuis, tout a été effacé. 

C'est un événement qui surprend tout le monde, d'autant plus que Me Pressecq rajoute un élément : "À priori, personne n'avait accès à son compte". Delphine serait donc la seule a posséder les codes pour publier sur ce compte. 

Un message "porteur d'espoir" et "trouble" à la fois

Alors est-ce un piratage, une erreur du réseau social ou est-ce vraiment elle ? Le message posté, puis supprimé et vide, est simplement un blanc qui ne donne aucun indice, mais qui a provoqué de grands émois chez les proches de Delphine. Me Pressecq ajoute que "ce message est à la fois porteur d'espoir et en même temps trouble, parce qu'on ne comprend pas trop. Ca peut être un bug de Facebook ou autre chose". 

À lire aussi

Ce message est le dernier soubresaut dans cette affaire qui semble ne pas avancer. On est sans nouvelle de cette mère de famille de 33 ans depuis maintenant un mois.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/