1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Disparition de Delphine Jubillar : la piste d'une dispute conjugale étudiée
1 min de lecture

Disparition de Delphine Jubillar : la piste d'une dispute conjugale étudiée

VU DANS LA PRESSE - Les enquêteurs cherchent à déterminer si une dispute entre Delphine Jubillar et son mari Cédric a pu éclater le soir de sa disparition.

Des gendarmes inspectent le plan d'eau de L'Endrevie à Blaye-les-Mines, dans le sud de la France, le 22 décembre 2020, alors qu'ils recherchent Delphine Jubillar, une infirmière de 33 ans, mère de deux enfants, disparue depuis la nuit du 15 décembre.
Des gendarmes inspectent le plan d'eau de L'Endrevie à Blaye-les-Mines, dans le sud de la France, le 22 décembre 2020, alors qu'ils recherchent Delphine Jubillar, une infirmière de 33 ans, mère de deux enfants, disparue depuis la nuit du 15 décembre.
Crédit : FRED SCHEIBER / AFP
Maeliss Innocenti

Plus le temps passe et plus le mystère autour de la disparition de Delphine Jubillar s'épaissit. Cela fait exactement deux mois, ce lundi 15 février, que la jeune femme de 33 ans a disparu. Cette infirmière et mère de famille de deux enfants a quitté son domicile de Cagnac-les-Mines (Tarn) le soir du 15 décembre, emportant avec elle une doudoune blanche et son téléphone portable. Son mari Cédric a signalé sa disparition à la gendarmerie à 4h30. Les enquêteurs cherchent désormais à déterminer si le couple, sur le point de divorcer, s'est disputé ce soir-là.

"Des tensions existaient depuis déjà plus de six mois entre eux et l’ambiance s’était nettement dégradée à l’approche des fêtes", a confié une source proche du dossier à La Dépêche. "Ils se sont disputés ce soir-là pour une raison bien précise", a même indiqué cette source. Selon La Dépêche, Cédric Jubillar aurait appris l'infidélité de son épouse.

Ce n'est pas la première fois, au cours de ces deux mois d'enquête, que la piste d'une dispute conjugale est évoquée. Mais aucun indice matériel, trace de sang ou de violence, ne permet de confirmer cette hypothèse. Pour l'avocat de Cédric Jubillar, Me Alary, "rien n’indique qu’il y a eu une dispute ce jour-là et on ne peut pas en tirer des conséquences".

Une enquête pour "enlèvement et séquestration" est en cours depuis le 23 décembre. Tous les proches de Delphine Jubillar, comme son fils aîné âgé de 6 ans, et y compris son amant, ont été interrogés. Mais aucun élément ne permet de dégager un suspect.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/