1 min de lecture Faits divers

DIAPORAMA - Anglet : les images de l’incendie qui a ravagé 165 hectares de forêt

Un important incendie s'est déclaré ce jeudi 30 juillet dans la forêt de Chiberta, à Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques. L'origine du sinistre reste pour l'heure inconnue.

165 hectares de végétation ont été détruits par les flammes Crédits : GAIZKA IROZ / AFP | Date : 31/07/2020
7 >
165 hectares de végétation ont été détruits par les flammes Crédits : GAIZKA IROZ / AFP | Date : 31/07/2020
Un canadair survole la forêt de Chiberta Crédits : GAIZKA IROZ / AFP | Date : 31/07/2020
L'origine du sinistre reste, pour l'heure, encore inconnue Crédits : GAIZKA IROZ / AFP | Date : 31/07/2020
Seize personnes ont été intoxiquées par les épaisses fumées de l'incendie Crédits : GAIZKA IROZ / AFP | Date : 31/07/2020
150 pompiers ont été mobilisés au plus fort de l'incendie Crédits : GAIZKA IROZ / AFP | Date : 31/07/2020
Vendredi matin, le feu était maîtrisé mais "tout risque de reprise n'est pas écarté" Crédits : GAIZKA IROZ / AFP | Date : 31/07/2020
Onze maisons d'Anglet ont été touchées par le feu, dont cinq rendues inhabitables Crédits : GAIZKA IROZ / AFP | Date : 31/07/2020
1/1
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Un spectaculaire incendie s'est produit dans la forêt de Chiberta, au cœur d'Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques, durant la soirée de ce jeudi 30 juillet. Vendredi matin, le feu était "maîtrisé", après avoir détruit 165 hectares de végétation, a annoncé le maire d'Anglet, Claude Olive.

"Le feu est maîtrisé, il y a une amélioration par rapport à la nuit, mais il y a encore deux ou trois points durs" et "tout risque de reprise n'est pas écarté", a précisé le maire de cette commune de la côte basque. "Cent hectares de forêt ont été détruits d'un seul tenant, 165 hectares avec les sautes de feu", a-t-il encore ajouté.

Seize personnes ont été intoxiquées sans gravité, par les fumées, et onze maisons ont été touchées par le feu, dont cinq rendues inhabitables, selon un bilan actualisé de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

Quelque 130 pompiers restaient engagés sur le feu vendredi matin, en protection et en surveillance, alors que 150 avaient été mobilisés au plus fort du dispositif jeudi soir. Le feu, dont l'origine n'est toujours pas déterminée, a été attisé par le vent et nourri par la sécheresse et la forte chaleur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Incendie Pompiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants