1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Créteil : il braque sa prof avec une arme factice pour qu'elle le note "présent"
1 min de lecture

Créteil : il braque sa prof avec une arme factice pour qu'elle le note "présent"

Deux adolescents de 16 ans ont été placés en garde à vue après que l'un d'eux a braqué sa professeure dans un lycée de Créteil avec une arme factice.

Un lycéen braque sa professeure dans un lycée de Créteil avec une arme factice
Un lycéen braque sa professeure dans un lycée de Créteil avec une arme factice
Crédit : Capture Twitter @DjeffChap
Clémence Bauduin & AFP

La scène surprend tant par la violence du geste que par la manifeste lassitude de la professeure. Deux adolescents de 16 ans ont été placés en garde à vue après la diffusion d'une vidéo montrant un élève braquer une enseignante dans un lycée de Créteil avec une arme factice, a-t-on appris ce samedi 20 octobre de sources concordantes. La vidéo, relevée par Le Parisien, circule sur les réseaux sociaux et montre un adolescent debout dans une salle de classe, menaçant sa professeure avec un pistolet, tout en lui demandant de l'inscrire "présent" et non "absent".

Sur les images, la professeure, assise devant un ordinateur, semble plus lasse que paniquée, s'adressant dans un second temps à un autre élève. On y entend le rire de celui qui filme et un certain chahut est perceptible dans la classe. La professeure a porté plainte le jour des faits, jeudi 18 octobre, et un adolescent de 16 ans, soupçonné d'avoir introduit la réplique d'arme dans l'établissement, a été interpellé le lendemain à son domicile, a indiqué le parquet de Créteil. 

Un geste "inacceptable" pour Emmanuel Macron

Le père d'un autre adolescent du même âge, suspecté d'être celui qui brandit l'arme, a accompagné son fils auprès des policiers dans la soirée du vendredi 19 octobre, selon une source proche du dossier. Ce dernier a aussi été placé en garde à vue. L'enquête a été confiée au commissariat de Créteil.
Emmanuel Macron a réagi samedi 20 octobre à la mise en garde à vue du lycéen. Il a demandé que soient prises "toutes les mesures" pour bannir des écoles les menaces envers les enseignants. "Menacer un professeur est inacceptable. J'ai demandé au ministre de l'Éducation nationale et au ministre de l'Intérieur de prendre toutes les mesures pour que ces faits soient punis et définitivement proscrits des écoles", a tweeté le président. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.