1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Crash d'un A320 de Germanwings : les premières informations du bureau d'enquêtes
1 min de lecture

Crash d'un A320 de Germanwings : les premières informations du bureau d'enquêtes

Des données utilisables ont pu être extraites de la boîte noire mais il est "trop tôt pour en tirer une conclusion", a dit le BEA. Le directeur de l'enquête écarte toutefois l'hypothèse d'une explosion en vol.

Les gendarmes poursuivent les recherches sur la zone du crash.
Les gendarmes poursuivent les recherches sur la zone du crash.
Crédit : AFP PHOTO /DENIS BOIS /GRIPMEDIA / AFP TV
micros
La rédaction numérique de RTL

Le directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), Rémi Jouty, a annoncé mercredi lors d'une conférence de presse que les enquêteurs avaient pu extraire des données utilisables de la boîte noire trouvée dans les décombres de l'avion de la compagnie Germanwings.

"Nous venons de réussir à extraire des données utilisables du CVR", a-t-il dit. Le "Cockpit Voice Recorder" est l'une des deux boîtes noires, celle qui enregistre tous les sons de la cabine de pilotage et permet d'entendre les conversations entre le commandant de bord et le pilote, mais aussi tous les sons et annonces entendus dans la cabine de pilotage, les alarmes qui ont pu éventuellement retentir. Le directeur du BEA précise que les enquêteurs ne peuvent pas encore déterminer si les voix entendues sont celles des pilotes ou de l'équipage.

Pas la moindre explication à ce stade

Rémi Jouty, directeur du BEA

Concernant l'analyse de cette première boîte noire, le directeur de l'enquête a précisé que "quelques difficultés ont été rencontrées". "À ce stade, nous ne sommes pas en mesure d'avoir la moindre explication concernant les raisons pour lesquelles l'avion n'a pas répondu aux appels ni pourquoi il a continué à descendre", a poursuivi Rémi Jouty. "Aucun début de scénario n'est envisagé". 

Concernant le contexte émotionnel de cette catastrophe, Rémi Jouty assure que cela n'impactera pas le travail des enquêteurs. "Nous prendrons le temps nécessaire pour tout comprendre, explique-t-il. Nous savons que nous devons travailler dans contexte là."

Pas du tout caractéristique d'une explosion en vol

Rémi Jouty, directeur du BEA
À lire aussi

De nombreux enquêteurs sont sur place dans la zone du crash pour analyser les premiers débris et retrouver la deuxième boîte noire. "Les débris de petite taille ne sont pas du tout caractéristiques d'une explosion en vol, éclaire Rémi Jouty. Quand un avion explose en vol il y a des morceaux plus conséquents."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.