1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Côtes-d'Armor : il meurt d'une entaille à la main, malgré avoir appelé cinq fois les secours
1 min de lecture

Côtes-d'Armor : il meurt d'une entaille à la main, malgré avoir appelé cinq fois les secours

VU DANS LA PRESSE - Le 13 décembre 2020, un homme de 51 ans est mort seul chez lui à Lanfains (Côtes-d'Armor), malgré avoir appelé les secours à cinq reprises, révèle Le Télégramme.

Une ambulance des secours et un camion de pompiers (illustration).
Une ambulance des secours et un camion de pompiers (illustration).
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Sarah Belien

Une mort qui aurait certainement pu être évitée. Un accident tragique a été révélé ce vendredi 8 octobre dans la presse régionale. Ivan, 51 ans, est décédé seul dans son domicile situé à Lanfains (Côtes-d'Armor). Entaillé à la main, le quinquagénaire a appelé les secours à cinq reprises, en vain.

D'après les informations révélées par Le Télégramme, les faits se sont déroulés le 13 décembre 2020, peu après 20 heures. Ivan tente d'appeler les pompiers pour une entaille à la main. L'homme s'est blessé en voulant "séparer, avec un couteau, deux morceaux de viande congelée", précisent nos confrères. Cette blessure, qui saigne abondamment, nécessite alors des points de suture.

L'appel est transféré au Samu qui indique envoyer une ambulance privée, d'après le quotidien. Cependant, celle-ci arrive 2h30 plus tard, après avoir effectué une intervention "plus urgente", confirme France Bleu Armorique auprès d'un proche de la victime. Entre temps, Ivan n'a pas réussi à contenir le sang qui ne cessait de couler depuis sa blessure. En compagnie d'un voisin, il rappelle les secours à quatre reprises pour avoir des nouvelles de l'ambulance.

Ce n'est qu'après 23h que le véhicule de secours arrive, précise le quotidien local. Ivan se trouve en arrêt cardio-respiratoire. Le défibrillateur ne fonctionnant pas, les ambulanciers ont dû procéder à un massage cardiaque de plus de 45 minutes. Pas suffisant pour ranimer le quinquagénaire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/