1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : victimes d'agressions, des soignants d'hôpitaux seront escortés jusqu'au métro

Les soignants des hôpitaux Lariboisière et Fernand Vidal, à Paris, vont pouvoir se faire raccompagner jusqu'aux métros les plus proches après plusieurs agressions.

Le métro Porte de la Chapelle à Paris pendant le confinement (illustration)
Le métro Porte de la Chapelle à Paris pendant le confinement (illustration) Crédit : AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

En première ligne face à l'épidémie de coronavirus, le personnel soignant de deux hôpitaux parisiens ne se sent plus en sécurité lorsqu'ils finissent leur service et souhaitent rentrer chez eux. Le confinement vide les rues de Paris, et plusieurs soignants des hôpitaux Lariboisière et Fernand Vidal ont été agressés

"Avant, il y avait vraiment du monde, maintenant on se sent vraiment seul. Et c'est vrai qu'on est facilement abordés pour avoir de l'argent ou des choses comme ça. On ne se sent pas en sécurité", explique ainsi une aide-soignante au micro de BFM TV. Le syndicat CFDT de l'hôpital Lariboisière raconte également à Franceinfo de nombreuses agressions, qui sont le plus souvent verbales mais parfois physiques

Conséquence, l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) a déclaré à Franceinfo mercredi 1er avril que dorénavant le personnel hospitalier pourra se faire raccompagner jusqu'aux portes des stations de métro de 18h à 22h par des agents de sécurité privé. Depuis mercredi 26 mars, les tournées des forces de l'ordre sur le secteur de ces hôpitaux ont également été renforcées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Agression
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants