1 min de lecture Justice

Coronavirus : une généraliste agressée à Lyon, son véhicule SOS Médecin volé

VU DANS LA PRESSE - Une généraliste sortant d'une consultation chez un particulier a été agressée et son véhicule SOS Médecin a été dérobé. Un suspect a été interpellé.

Une voiture de SOS Médecins. (Illustration)
Une voiture de SOS Médecins. (Illustration) Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Charles Deluermoz

Le suspect était défavorablement connu des services de police. Entre 3 et 4 heures du matin, dimanche 5 avril, une femme de 35 ans, employée de l'association SOS Médecin, a été agressée alors qu'elle sortait d'une consultation à domicile, à Villeurbanne, près de Lyon. 

Prétendant être armé, son agresseur aurait d'abord tenté de faire monter la jeune femme à bord de sa voiture professionnelle comportant le sigle "SOS Médecin". Selon 20 Minutes, la victime se serait alors débattue et mise à crier, faisant fuir le suspect, seul au volant de la voiture. L'agression lui a valu 3 jours d'ITT. 

Dans sa fuite, l'homme emporte avec lui du matériel médical, des médicaments, des ordonnances et des arrêts de travail qui se trouvaient à l'intérieur du véhicule. Quelques heures plus tard, en fin d'après midi, la voiture volée est alors repérée à Saint-Étienne par les forces de l'ordre. 

Ce n'est que vers 20 heures, dimanche, que la brigade anticriminalité de la sûreté urbaine de la Loire procède à l'interpellation de deux hommes qui s’apprêtaient à monter dans le véhicule. L'un d'eux est rapidement identifié comme l'auteur de l'agression. 

À lire aussi
Une enseigne de pharmacie (illustration) justice
Île-de-France : trois pharmaciens condamnés pour escroquerie à l'assurance maladie

Âgé de 22 ans et vivant à Saint-Étienne, il est déjà connu des services des polices. Sorti de prison le 24 mars, il cumule 60 mentions sur son casier judiciaire pour des faits de vol et de violences, selon la sûreté du Rhône. 

Placé en garde à vue, il aurait reconnu les faits, expliquant avoir volé le véhicule pour rembourser une dette. Il a été déféré ce mardi 7 avril au parquet de Lyon en vue d'une comparution immédiate. L'homme interpellé avec lui a pour sa part été laissé libre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Agression Médecins
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants