1 min de lecture Politique

Coronavirus : un ex-collaborateur d'Olivier Véran soupçonné de trafic d’influence

Tewfik Derbal, un ancien collaborateur d'Olivier Véran est soupçonné d'avoir tenté de toucher une commission sur des ventes de masque FFP2 mi-mars. Un enquête est en cours et l'homme a reconnu les faits.

Des masques de type FFP2
Des masques de type FFP2 Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Pierre
Pierre Jarnoux et AFP

Une enquête pour trafic d'influence a été ouverte par le parquet de Paris la semaine dernière. Tewfik Derbal, ex-collaborateur du ministre de la Santé, Olivier Véran, aurait cherché, à plusieurs reprises, à positionner des offres de masques auprès du ministère de la Santé. A ce moment-là, le pays était en pénurie de masques contre l'épidémie de coronavirus.

Les masques, en grande quantité, étaient proposés par une société française d'import-export avec la Chine. Selon une information Mediapart, la société serait entrée en contact avec Tewfik Derbal qui affirmait être "en lien" avec le ministère de la Santé. Il aurait alors réclamé une commission : un certain pourcentage du prix sur chaque masque vendu.

Selon le site, "la vente n'a jamais eu lieu", malgré un contrat signé par les deux parties. "Tewfik Derbal n'a pas finalisé la commande de l'Etat", expliquent nos confrères. Il aurait depuis reconnu les faits.

Cette histoire ne me concerne pas

Olivier Véran, ministre de la Santé
Partager la citation

Interrogé à ce sujet au début du mois de mai, le ministre de la Santé a précisé au Dauphiné Libéré, que cette histoire "ne le concernait pas". "Et les premières semaines, le ministère a reçu des centaines d'offres de masques par tous les canaux imaginables", a poursuivi Olivier Véran.
Cet ex-collaborateur d'Olivier Véran, est devenu par la suite collaborateur de la députée LaREM Emilie Chalas. L'élue iséroise a dit "ignorer tout" de ces faits qu'elle "condamne avec la plus grande fermeté". "Tewfik Derbal a depuis vendredi démissionné de son poste" précise Emilie Chalas dans un communiqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Justice Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants