1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : des propriétaires mis en examen pour avoir expulsé une infirmière

VU DANS LA PRESSE - À Montarnaud, près de Montpellier, les propriétaires d'un appartement avaient fait pressions sur la locataire, une infirmière, pour qu'elle déménage. Ils ont été mis en examen.

Une salle dans le tribunal de Montpellier (illustration)
Une salle dans le tribunal de Montpellier (illustration) Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

À la fin du mois de mars dernier, une infirmière a été contrainte de quitter son appartement qu'elle louait après de nombreuses pressions exercées par leurs propriétaires. Ces derniers ont été mis en examen pour "harcèlement moral" et "atteinte à l'intimité de la vie privée", relate France Bleu Hérault.

L'infirmière, travaillant au CHU de Montpellier, était devenue indésirable pour ses propriétaires, qui vivaient juste au-dessus de son appartement. En pleine épidémie de coronavirus, le couple de 75 et 80 ans a pris peur et ils ont très vite exercé des pressions sur les occupants du logement : insultes, chauffage, eau chaude et télévision coupés par exemple. "On s’en fout que vous attrapiez le virus, que vous en mourriez, mais pas chez nous", lui ont-ils dit. Afin de se sortir de ce calvaire et de retrouver un peu de calme, elle a été contrainte de déménager. 

Le 2 avril dernier, le parquet de Montpellier a ouvert une information judiciaire et une enquête préliminaire. C'est à l'issue des premières investigations que les deux propriétaires ont été placés en garde à vue. Ils sont poursuivis pour "harcèlement moral", "atteintes à l'intimité de la vie privée", "dégradations volontaires légères" et "emploi de voies de fait ou contrainte pour forcer des personnes à quitter leur lieu d’habitation", et sont convoqués au tribunal de Montpellier le 29 juin prochain. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Hérault
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants