1 min de lecture COP21

COP21 : "J'ai voulu partir mais toute la place était bouclée", raconte le manifestant condamné à de la prison ferme

REPLAY / REPORTAGE - La manifestation avait été interdite. Des manifestants ont été jugés en comparution immédiate à la suite des heurts qui les ont opposé aux forces de l'ordre sur place de la République à Paris.

Policiers et manifestants se sont affrontés place de la République à Paris
Policiers et manifestants se sont affrontés place de la République à Paris Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Cindy Hubert et Édouard Nguyen

Un homme et une jeune femme ont été jugés en comparution immédiate à la suite des heurts qui ont opposé manifestants et forces de l'ordre dimanche 29 novembre dernier place de la République à Paris. Certains manifestants ont été vus en train de lancer des objets laissés pour se recueillir après les attentats de Paris le vendredi 13 novembre. 341 personnes ont été interpellées et 317 ont été mise en garde à vue

Les premières condamnations sont tombées mardi 1er décembre. Trois mois ferme pour l'un, une amende pour l'autre. La justice a voulu marquer le coup : les images des bougies du mémorial des attentats servant de projectiles avaient indigné tout le pays. Malgré la fatigue, la présidente tient à rappeler la chronologie précise : 14h45, la police ordonne à la foule de se disperser. La plupart des manifestants quittent les lieux. Cependant, un petit groupe continue de faire face au barrage de CRS. La majorité est cagoulée, les visages sont masqués, les projectiles pleuvent : des cailloux, des tourne-vis, des bougies

David, 28 ans a été vu en train de jeter une bouteille de bière. Le jeune homme dans le box explique qu'il était venu voir ses copains zadistes et qu'il n'est pas du tout quelqu'un de violent. "J'ai voulu partir mais toute la place était bouclée", ajoute-t-il. Le prévenu était encore sous le coup d'un sursis et d'une mise à l'épreuve pour avoir conduit en état d'ivresse. Il est finalement condamné à trois mois de prison ferme. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
COP21 Justice Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants