2 min de lecture Faits divers

Ce que l'on sait sur le triple meurtre à Sarcelles

Un policier a ouvert le feu, samedi 18 novembre en début de soirée. Il a tué trois personnes et en a blessé trois autres avant de retourner l'arme contre lui.

>
Sarcelles : la belle-sœur d'une des victimes témoigne Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : Julien Fautrat | Durée : | Date :
Olivier Boy
Olivier Boy et Julien Fautrat

Les faits se sont déroulés samedi 28 novembre peu avant 20h45. Quatre personnes sont mortes et trois sont grièvement blessées. Un policier se rend à un rendez-vous avec sa compagne rue du Bocage, une artère paisible du centre de Sarcelles (Val-d'Oise). Le lieu de la rencontre est fixé devant le domicile des parents de la jeune femme. Le couple discute dans une voiture. Le policier de 31 ans vient de terminer son service à Paris et s'est rendu exprès dans le Val-d'Oise.

Au cours de la discussion, il ouvre le feu sur sa compagne de 25 ans. Elle désirait mettre un terme à leur relation. Il la blesse grièvement à l’œil. Consciente à l'arrivée des secours, c'est elle qui a révélé qu'elle avait rendez-vous avec le tireur pour une séparation. Après les coups de feu, deux individus interviennent. L'un d'eux se trouvait dans sa voiture. Le policier fait à nouveau usage de son arme de service et les tue tous les deux.

La pavillon où vit la famille de la compagne du policier
La pavillon où vit la famille de la compagne du policier Crédit : Julien Fautrat/RTL

Cinquante mètres plus loin, le tireur pénètre ensuite dans le pavillon de ses beaux-parents. Il tue le père de la jeune femme puis blesse sa belle-mère et sa belle sœur. En sortant de la maison, il tue le chien de la famille avant de retourner l'arme contre lui et de se suicider dans le jardin.

À lire aussi
La ville de Lunéville, près de Nancy Lorraine
Les actualités de 6h30 - Enfant de 2 ans écrasé en Lorraine : "On a tout vu", dit un témoin

Quatre personnes sont mortes et trois ont été grièvement blessées. Une enquête a été ouverte et a été confiée à la police judiciaire de Versailles.

L'une des victimes était sortie acheter des cigarettes

Parmi les deux victimes extérieures au cadre familial se trouvait le beau-frère de Noria. Samedi soir, ce riverain était sorti acheter des cigarettes. Il devait rentrer chez lui célébrer son 44e anniversaire en compagnie de ses trois enfants âgés de 15, 11 et 7 ans. Au micro de RTL, la belle-sœur de cette victime témoigne.

"Le policier battait sa femme et mon beau-frère a voulu s'interposer. Le gamin de 7 ans, il attend son papa comme tous les dimanches pour aller à la boulangerie. Donc qu'est-ce qu'on lui dit maintenant ? (...) C'est dramatique", confie-t-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Sarcelles Val-d'Oise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791027349
Ce que l'on sait sur le triple meurtre à Sarcelles
Ce que l'on sait sur le triple meurtre à Sarcelles
Un policier a ouvert le feu, samedi 18 novembre en début de soirée. Il a tué trois personnes et en a blessé trois autres avant de retourner l'arme contre lui.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/ce-que-l-on-sait-sur-le-triple-meurtre-a-sarcelles-7791027349
2017-11-19 16:18:20
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AGOUN6Hovoh8Ef_Btvgy0w/330v220-2/online/image/2017/0925/7790224654_des-officiers-de-police-illustration.jpg