1 min de lecture Faits divers

Cantal : un homme noie le chat de sa sœur, une enquête est ouverte

VU DANS LA PRESSE - Un homme suspecté d'avoir capturé puis noyé le chat de sa sœur à Roannes-Saint-Mary (Cantal) a été entendu par la gendarmerie. Le code pénal réprime les mauvais traitements envers les animaux.

L'animal était celui d'une habitante de Roannes-Saint-Mary (Cantal)
L'animal était celui d'une habitante de Roannes-Saint-Mary (Cantal) Crédit : RTL
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu

Son geste est puni par la loi. Un homme suspecté d'avoir capturé et tué le chat de sa sœur à Roannes-Saint-Mary (Cantal) a été entendu par les gendarmes le samedi 4 mai, rapporte le journal La Montagne.

Les gendarmes ont été alertés par la propriétaire de l'animal, une femme âgée d'une soixantaine d'années. Choquée, elle leur indique que son chat a été capturé et noyé par son propre frère. Celui-ci, également sexagénaire, est interrogé. Il explique qu'excédé que des chats errants s'en prennent à ses lapins, il a placé un piège pour les capturer.
L'homme attrape en fait le chat de sa sœur. Cette dernière tente de le raisonner, mais rien n'y fait : il noie l'animal domestique dans une fontaine.
Une enquête a été ouverte
D'après le code pénal, "la personne qui tue volontairement un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité, sans nécessité, publiquement ou non, encourt une amende de 1.500 euros. En cas de récidive, la personne encourt une amende de 3.000 euros".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants