1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Cahors : un homme de 18 ans poignardé à mort lors d’une rixe près d'une fête foraine
1 min de lecture

Cahors : un homme de 18 ans poignardé à mort lors d’une rixe près d'une fête foraine

Deux personnes ont été interpellées après la mort d'un jeune homme de 18 ans, poignardé près de la place Charles-de-Gaulle de Cahors où se déroulait une fête foraine.

Un camion de pompier. (Illustration)
Un camion de pompier. (Illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Florise Vaubien & AFP

Un jeune homme de 18 ans a été tué d'un coup de couteau porté en plein thorax, dans la nuit de jeudi au vendredi 29 octobre, peu avant 1h du matin à Cahors dans le Lot. Une bagarre entre plusieurs personnes serait à l'origine du drame, d'après nos confrères du 20minutes. La scène s'est produite près de la place Charles-de-Gaulle où se déroulait une fête foraine "qui venait de fermer ses manèges". Pour l'heure, l'événement a été suspendu "jusqu'à nouvel ordre".

La victime a été mortellement poignardée et n'a pas survécu à ses blessures malgré sa prise en charge par les secours. La mort tragique de ce jeune homme a suscité une vive émotion dans la région, détaille un article de La Dépêche. "C'est terrible de mourir à 18 ans comme ça", lâche un riverain. Certains craignent déjà des risques de représailles ou "une expédition punitive"

Deux personnes interpellées

Le procureur de la République, qui s'est dépêché sur les lieux du drame, a annoncé deux interpellations dans le cadre de l'enquête confiée au commissariat et au service régional de police judiciaire de Toulouse. "Une personne était interpellée, qui semblait avoir été impliquée, et une seconde s’est rendue sans difficulté aux fonctionnaires de police en fin de nuit avant d’être également placée en garde à vue", a déclaré Frédéric Almendros. 

Les investigations se poursuivent et devront déterminer les circonstances qui ont mené à "cet évènement dramatique". D'après un témoignage, la victime, Ladjel Slamia, "avait mis de l’argent pour taper dans la machine à poing". "Il lui restait encore plusieurs coups quand un individu s’est interposé et lui a demandé de lui laisser la place, il a refusé, la tension est montée", avance un Cadurcien. Une version qui n'a pas été confirmée par les autorités

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.