1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Brest : un python royal en fuite depuis plusieurs jours
1 min de lecture

Brest : un python royal en fuite depuis plusieurs jours

VU DANS LA PRESSE - L’animal, qui mesure 1,60 mètre, s’est échappé il y a au moins trois jours.

Un python. (Illustration)
Un python. (Illustration)
Crédit : ROSLAN RAHMAN / AFP
Maxime Magnier

Les passants qui croiseront le chemin d’Iggy auront très probablement plus de peur que de mal. Reste que ce python royal d’1,60 mètre s’est échappé de son vivarium à Brest. Il résidait là avec son propriétaire, dans un appartement de la rue du Quartier Maître Bondon.

D’après France Bleu, le reptile est une femelle de couleur jaune sable. Son maître, Ronan G., s’est aperçu de l’évasion samedi 30 janvier, lorsqu’il a voulu la nourrir. Depuis, l’appartement a été fouillé de fond en comble, sans que l’animal n’y soit retrouvé. Les services municipaux et la police ont donc été prévenus.

Iggy pourrait même être en fuite depuis plus de trois jours : le propriétaire ne l’avait pas vue depuis mardi 26 janvier. D’après lui, le serpent a pu s’échapper du domicile, situé au deuxième étage, via une arrivée d’air se trouvant près d’une fenêtre. Il aurait pu se laisser tomber dans la rue avant de poursuivre son chemin dans le quartier.

Un animal sujet au stress

Un spécialiste de l’espèce a expliqué à France Bleu que l’animal, habitué à la chaleur, n’est pas acclimaté à la fraîcheur de la Bretagne et court donc un danger. Le python royal, également sujet au stress, peut toutefois survivre plusieurs semaines sans s’alimenter. En outre, il ne présenterait pas une menace particulière pour les chiens et chats, sa préférence se portant davantage sur les rongeurs

À lire aussi

Le propriétaire du reptile a confié son inquiétude à la radio publique, espérant qu’il "a pu trouver une source de chaleur". Toute personne apercevant Iggy est encouragée à contacter les pompiers au 18 ou au 112 depuis un téléphone mobile. Il ne faut en revanche pas tenter de la capturer soi-même.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/