1 min de lecture Faits divers

Bouches-du-Rhône : un homme tente de tuer sa femme avant de se suicider

Un sexagénaire a donné une demi-douzaine de coups de couteau à sa femme avant de se suicider. Celle-ci voulait le quitter.

Image de violences (Illustration).
Image de violences (Illustration). Crédit : DR
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Un homme de la soixantaine a tenté de tuer sa femme, dimanche 2 février, en la poignardant à plusieurs reprises, près d'Aix-en-Provence.

La femme, qui a reçu "une demi-douzaine de coups de couteau" au niveau du cœur, a été hospitalisée à la Timone à Marseille dimanche après-midi. Lundi matin, après avoir subi une opération et avoir été plongée dans le coma, elle semblait hors de danger selon les médecins.

Dimanche, les pompiers et les gendarmes se sont rendus dans le domicile du couple, une maison isolée de Saint-Marc-Jaumegarde, après avoir reçu un appel des enfants du couple, inquiets de ne plus avoir de nouvelles de leur mère. À leur arrivée, ils ont trouvé l'homme mort, pendu.

"Il s'agissait d'un couple en crise, qui ne communiquait plus à part par SMS. La femme a voulu quitter son mari", a indiqué une source proche du dossier. Le couple venait de quitter Paris pour ce village au pied de la Sainte-Victoire, où ils n'étaient pas connus des services de gendarmerie.

À lire aussi
Une personne fume une cigarette électronique (illustration) faits divers
Alsace : un chien périt dans un incendie causé par une cigarette électronique

La section de recherches d'Aix-en-Provence a été chargée de l'enquête, appuyée par la brigade de gendarmerie. En 2019, 126 cas de féminicides ont été relevés, soit une femme tous les trois jours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Violences conjugales Suicide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants