1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bordeaux : deux vacataires arrêtées pour avoir vendu de faux certificats de vaccination
1 min de lecture

Bordeaux : deux vacataires arrêtées pour avoir vendu de faux certificats de vaccination

VU DANS LA PRESSE - Les deux jeunes femmes, âgées de 18 et 20 ans, risquent jusqu'à 5 ans de prison et 45.000 euros d'amende.

Un certificat de vaccination. Illustration.
Un certificat de vaccination. Illustration.
Crédit : Léo Pierre / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Florine Boukhelifa

Elles ont été démasquées par un collègue. Deux jeunes femmes, employées dans le centre de vaccination de Bordeaux-Lac, ont été interpellées lundi et déférées mercredi 4 août pour avoir vendu des faux certificats de vaccination. Poursuivies pour "faux dans un document administratif par une personne chargée d'une mission de service public" et "corruption massive", elles risquent jusqu'à cinq ans de prison et 45.000 euros d'amende.

La première, âgée de 18 ans, aurait produit deux faux certificats, dont un pour sa complice, et n'en aurait dégagé aucun bénéfice, selon le parquet. En revanche, la deuxième employée, une jeune femme de 20 ans, a elle réussi à empocher 1.000 euros grâce à neuf faux documents, vendus entre 80 et 150 euros, rapporte France Bleu Gironde. Lors d'une perquisition chez cette dernière, les policiers ont retrouvé 530 euros, précisent nos confrères.

Pour obtenir le précieux sésame, obligatoire dans de nombreux lieux et transports, les acheteurs transmettaient leur numéro de sécurité sociale aux deux employées du centre de vaccination sur Instagram ou par le bouche-à-oreille. Ils récupéraient ensuite leur certificat lors d'un rendez-vous sur le parking d'un supermarché ou devant la gare Saint-Jean. Si tous ont été identifiés, certains n'ont pas encore été interrogés par les enquêteurs. Les deux mises en cause seront quant à elles jugées le 14 janvier prochain.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/