1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bordeaux : début tendu du procès du "plus gros trafiquant de drogue français"
1 min de lecture

Bordeaux : début tendu du procès du "plus gros trafiquant de drogue français"

Présenté comme le plus gros trafiquant de drogue français, Moufide Bouchibi a vu son procès débuter ce mercredi à Bordeaux alors qu'il se dit malade et paraît très pâle dans le box.

Moufide Bouchibi
Moufide Bouchibi
Crédit : Capture Twitter @DubaiPoliceHQ
Bordeaux : début d'audience chahuté au premier jour du procès de Moufide Bouchibi
01:18
Philippe De Maria - édité par Quentin Marchal

Il a souvent été nommé le Pablo Escobar français. Le procès du trafiquant Moufide Bouchibi s'est ouvert ce mercredi 1er septembre à Bordeaux et le début d'audience n'a pas manqué d'être chahuté. "Mouf" aurait été extrait de force de sa cellule sans que ses avocats ne soient prévenus. L'accusé se dit malade et paraît très pâle dans le box.

Moufide Bouchibi répond très distinctement au présent, de manière très posée et avec une attitude humble. Pourtant, son périple est absolument hors-norme. Il aurait en effet dirigé son trafic exilé en Afrique du Nord en envoyant des centaines de kilos de cannabis via des go fast avant d'être interpellé à Dubaï et remis aux autorités françaises.

C'est là que le bât blesse selon Me Thomas Bidnic, son défenseur, qui réfute totalement la légalité de cette opération : "Quand bien même il serait coupable, il ne peut pas être jugé. Il y a une convention d'extradition qui oblige les États à extrader et puis finalement, tout à coup, ce sont cinq fonctionnaires du ministère de la Justice français qui vont le chercher, qui le ramène et qui lui disent rien. Ça s'appelle une extradition déguisée. C'est radicalement impossible, il ne peut pas être jugé aujourd'hui", fustige-t-il.

Après une très longue suspension de séance, Moufide Bouchibi a été examiné par un médecin et déclaré apte à comparaître enfin devant le tribunal de Bordeaux. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/