1 min de lecture Insolite

Besançon : Il touchait 1.000 euros par mois en trafiquant des vignettes Panini

Depuis un an, un trentenaire dégageait 1000 euros nets par mois en volant et revendant des images Panini sur un site de petites annonces. Il a été interpellé et sera jugé en septembre prochain.

Des cartes Panini "UEFA EURO 2016" à collectionner
Des cartes Panini "UEFA EURO 2016" à collectionner Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
et AFP

Un trafiquant d'un genre nouveau va comparaître devant le tribunal correctionnel de Besançon (Doubs) en septembre prochain. L'homme, âgé de 31 ans, est accusé d'avoir dérobé des milliers d'images Panini dans des supermarchés afin de les revendre sur un site de petites annonces, selon des sources policières de l'AFP. 

Le trentenaire, qui s'est présenté comme un étudiant, a reconnu les faits, expliquant avoir utilisé "une poche dissimulée dans son sac de courses" pour enfouir les vignettes volées dans trois supermarchés différents, a indiqué à l'AFP le commissaire Charly Kmyta, chef de la sûreté départementale du Doubs.

Et ce dernier de préciser que l'homme s'assurait "un revenu moyen de 1.000 euros nets par mois" depuis un an, grâce à la revente des exemplaires les plus rares de ces vignettes sur un site. 

Spécialisé dans les produits de grandes surfaces

Le jeune homme aurait tenté de se débarrasser d'une partie de son pactole lors de son interpellation, "Lorsque les policiers se sont présentés à son domicile, l'individu (en) a jeté une partie par la fenêtre", raconte le commissaire, ajoutant que les agents sont parvenus à mettre la main sur "7.500 vignettes", de même que sur 1.500 euros en liquide.

À lire aussi
Une statue représentant Léonard de Vinci (illustration) insolite
Le vin que buvait Léonard de Vinci bientôt mis aux enchères

Par ailleurs, le prévenu serait adepte des vols en supermarchés. Les policiers ont également retrouvé chez lui un chariot de grandes surfaces "rempli de bouteilles de shampoing", également dérobés. L'homme était jusqu'alors inconnu de la justice. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Doubs Besançon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants