2 min de lecture Justice

Suicide de Krisztina Rády : la plainte contre Bertrand Cantat classée sans suite

Le chanteur a été entendu à Bordeaux jeudi 5 juillet dans le cadre de l'enquête rouverte sur le suicide de son ex-épouse Krisztina Rády. L'enquête a été relancée après la plainte de la présidente d'une association féministe. Le parquet de Bordeaux a annoncé que la plainte était classée sans suite.

Bertrand Cantat annule les concerts prévus dans les grands festivals de l'été
Bertrand Cantat annule les concerts prévus dans les grands festivals de l'été Crédit : Alain ROBERT/APERCU/SIPA
Marie Sasin
Marie Sasin
et AFP

Bertrand Cantat a été entendu jeudi 5 juillet à Bordeaux dans l'enquête sur le suicide de son ex-épouse Krisztina Rády. L'enquête a été relancée après la plainte de la présidente d'une association féministe, "Femme et libre".

Marie-Madeleine Alliot, la procureure de la République de Bordeaux, a confirmé à l'AFP les informations de Sud Ouest : "Bertrand Cantat a été entendu hier dans les locaux du commissariat de Bordeaux dans le cadre de la nouvelle enquête, la quatrième en la matière, effectuée par la police judiciaire, ouverte à la suite de la plainte de l'association Femme et libre".

D'après elle, "on s'oriente vers un classement sans suite" dans cette affaire. Les précédentes enquêtes avaient toutes connu la même issue. Le parquet de Bordeaux avait confirmé la réouverture de l'enquête début juin afin de vérifier "des éléments" transmis par la présidente de l'association Yael Mellul.

Une plainte pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner"

Yael Mellul a été l'avocate du dernier compagnon de Krisztina Rády. Elle a déclaré à l'AFP avoir été auditionnée le 23 mai par la police. Elle a ensuite porté plainte, comme une première fois en 2014 pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner"

À lire aussi
Un camion de pompiers (illustration) justice
Les infos de 18h - Un hacker dérobe 30.000 euros destinés à la famille d'un pompier décédé

L'avocat de l'ex-leader de Noir Désir, Me Antonin Lévy, avait réagi : "cette énième plainte est fondée sur des mensonges et sera classée sans suite, comme toutes les précédentes. Même la famille de Krisztina, pourtant première concernée, ne soutient pas cet acharnement".  

Krisztina Rády a eu deux enfants avec le chanteur. Elle s'est suicidée en janvier 2010 au domicile conjugal à Bordeaux. Bertrand Cantat, libre depuis octobre 2007 après avoir purgé sa peine pour des coups mortels sur l'actrice Marie Trintignant en 2003, avait été mis hors de cause dans ce suicide. 

Le parquet de Bordeaux a annoncé vendredi 6 juillet à la mi-journée que la plainte de l’association était classée sans suite. Les investigations "n'ont pas permis de caractériser que le suicide (...) était en relation avec des violences physiques ou psychologiques commises sur elle par Bertrand Cantat", écrit la procureure de la République de Bordeaux, Marie-Madeleine Alliot, dans un communiqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Bertrand Cantat Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants