1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Aubenas : un rugbyman mis en examen après avoir fait subir un calvaire à un jeune homme
2 min de lecture

Aubenas : un rugbyman mis en examen après avoir fait subir un calvaire à un jeune homme

L'agresseur présumé a été mis en examen et placé en détention provisoire mardi 14 avril pour "viol, séquestration, extorsion de fonds et agression sexuelle".

Deux gendarmes à Paris (Illustration).
Deux gendarmes à Paris (Illustration).
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Céline Revel-Dumas

Un joueur de rugby appartenant au club d'Aubenas, situé dans l'Ardèche, a été mis en examen et placé en détention provisoire mardi 14 avril pour "viol, séquestration, extorsion de fonds et agression sexuelle". Le joueur, Vals Chérif Bekkal, 26 ans, aurait agi il y a une dizaine de jours à la sortie d'une discothèque, près de Narbonne, révèle nos confrères de L'Indépendant. Le jeune homme victime de l'agression se serait endormi dans une voiture après une soirée alcoolisée. C'est alors qu'un homme très costaud aurait surgi en le menaçant, puis l'aurait frappé avec une extrême violence avant de le forcer à prendre le volant en direction de l'Espagne pour y rencontrer des prostituées. Terrifié, le jeune homme aurait cédé à sa demande. Un trajet difficile car l'homme l'aurait obligé à lui faire des fellations.

Des relations sexuelles d'une extrême violence

Une fois en Espagne, la victime, âgée d'une vingtaine d'années aurait été contrainte de retirer quelques centaines d'euros, rapporte toujours le journal. L'agresseur, ne trouvant aucune maison close, l'aurait alors obligé à avoir plusieurs relations sexuelles d'une extrême violence sur le chemin du retour. Et ce, jusqu'à l'aire d'autoroute de Pia, située sur l'A9, où l'agresseur aurait quitté le véhicule, toujours en quête de prostituées.

C'est à ce moment que la victime aurait pris la fuite jusqu'au péage de Perpignan. L'attitude du jeune homme, en état de choc, attire alors l'attention des gendarmes. Très rapidement des examens médicaux et un prélèvement ADN sont effectués

L'agresseur serait formellement identifié

Le rugbyman, suspect dans l'affaire, a été transféré dans les Pyrénées-Orientales et placé en garde à vue pendant 48 heures. Il aurait été confondu grâce à plusieurs éléments : un comportement dérangeant alors qu'il se trouvait en discothèque pour fêter son anniversaire et sa carte bancaire,  qui aurait été retrouvée dans la voiture de la victime. Le joueur aurait par ailleurs été formellement identifié par le jeune homme victime de l'agression. 

À écouter aussi

Vendredi 17 avril, le président du club de rugby d'Aubenas, Christian Manent,  déclarait qu’il venait tout juste d’apprendre les faits mais que si ces derniers étaient avérés, le joueur serait immédiatement licencié. Chérif Bekkal nie lui entièrement les faits, rapporte une source à l'Indépendant.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire