1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attentats à Paris : ce que l'on sait de la fusillade survenue lors d'une perquisition à Bruxelles
3 min de lecture

Attentats à Paris : ce que l'on sait de la fusillade survenue lors d'une perquisition à Bruxelles

Une fusillade a éclaté lors d'une perquisition effectuée mardi 15 mars à Bruxelles, dans le cadre de l'enquête belge sur les attentats de Paris. Quatre policiers ont été blessés, un suspect a été tué.

La police belge est mobilisée pour prévenir les attentats le soir du réveillon (illustration)
La police belge est mobilisée pour prévenir les attentats le soir du réveillon (illustration)
Crédit : NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP
Claire Gaveau & AFP

Des policiers ont été visés par des tirs lors d'une perquisition effectuée ce mardi 15 mars en début d'après-midi à Forest, commune de la banlieue de Bruxelles. "On a tiré sur des policiers" lors de cette perquisition menée dans la commune bruxelloise de Forest, "dans le cadre du dossier de Paris", a déclaré Eric van der Sypt, un porte-parole du parquet fédéral. Un ou deux auteurs présumés des tirs seraient en fuite d'après le quotidien La Dernière Heure.

Le quotidien belge indique lui aussi que la perquisition était liée à l'enquête sur les attentats de Paris du 13 novembre 2015. Les assaillants auraient pris pour cibles les policiers avec des kalachnikov alors qu'un ou deux suspects sont toujours fuite. 

Un suspect tué dans l'opération de police

Les circonstances demeurent encore floues alors qu'un ou deux suspects seraient toujours en fuite après la fusillade qui a éclaté dans la rue du Dries. Un homme soupçonné d'être lié à la mouvance jihadiste a été tué ce mardi à Bruxelles lors de l'opération de police belgo-française menée dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. "Le parquet fédéral confirme qu'un tireur a été abattu", a tweeté la chaîne flamande privée VTM, tandis que plusieurs autres médias belges rapportaient la même information.

Le suspect était équipé d'une "arme de guerre de type kalachnikov", selon le parquet fédéral belge. "Il s'agit d'une personne dont l'identification est en cours" alors que l'opération antiterroriste est toujours en cours à Bruxelles ce mardi soir. 

Quatre policiers blessés lors de la fusillade

À lire aussi

Quatre policiers ont été blessés dans cette fusillade. Parmi eux, une policière française a été légèrement blessée lors de l'opération de police antiterroriste à Bruxelles, a déclaré le ministre belge de la Justice, Koen Geens. "Il est apparu que la policière française qui a été légèrement blessée était présente dans le cadre d'une équipe d'enquête conjointe entre le parquet fédéral belge et le parquet de Paris", a-t-il précisé dans une déclaration devant la presse.

Des policiers français participaient à cette opération à Bruxelles
, a affirmé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lors d'une conférence de presse à Abidjan. "Dans le cadre d'une perquisition, une équipe composée de policiers belges et de Français sont intervenus et ont essuyé des coups de feu, des tirs d'armes lourdes visiblement, mais je suis extrêmement prudent sur les circonstances. Prudent parce qu'il y a une action en cours et je ne ferai pas d'autre commentaire que de confirmer que cela s'est bien produit", a-t-il dit lors de son déplacement en Côte d'Ivoire, après l'attaque jihadiste qui a fait 18 morts dimanche dans la station balnéaire de Grand-Bassam.

Salah Abdeslam n'était pas la cible de cette opération

Une source policière française a par ailleurs révélé que cette opération ne visait pas Salah Abdeslam, mais "un ou plusieurs des onze inculpés belges". L'enquête menée ces derniers mois a révélé que les attentats de Paris et Saint-Denis, qui avaient fait 130 morts et des centaines de blessés le 13 novembre 2015, avaient été en grande partie préparés et coordonnés depuis Bruxelles. Huit d'entre eux sont toujours en détention provisoire. Salah Abdeslam, suspect clé soupçonné d'avoir pris part aux fusillades, et son ami Mohamed Abrini n'ont jamais été appréhendés. Tous deux sont originaires de la commune de Molenbeek.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/