1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attentat en Isère : "C'est le début d'une campagne de terreur menée à l'échelle internationale", dit Mathieu Guidère
2 min de lecture

Attentat en Isère : "C'est le début d'une campagne de terreur menée à l'échelle internationale", dit Mathieu Guidère

REPLAY / INVITÉ RTL - Les attaques terroristes qui ont eu lieu en France, en Tunisie et au Koweït ont été faites pendant le Ramadan, "une période propice à ce type d'actions, dans la logique terroriste", explique le spécialiste du monde musulman Mathieu Guidère.

Des agents de la police judiciaire le jour de l'attentat à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère
Des agents de la police judiciaire le jour de l'attentat à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère
Attentat en Isère : "Ce n'est que le début d'une campagne de terreur menée à l'échelle internationale", dit Mathieu Guidère
01:17
Marie-Pierre Haddad

C'était un vendredi 26 juin noir. Des attentats ont frappé la France et plus précisément l'usine Air Products située à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, mais aussi la Tusinie dans la ville de Sousse et le Koweït. En France, François Hollande tiendra un conseil restreint, au lendemain de l'attaque qui a fait un mort et deux blessés

Le Premier ministre Manuel Valls a écourté sa visite en Amérique du Sud et assistera au Conseil de défense, aux côtés de la garde des Sceaux, Christiane Taubira, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Mathieu Guidère, spécialiste du monde musulman, explique que "depuis plusieurs semaines, les réseaux sociaux liés aux sympathisants de l'État islamique ont appelé à fêter la première année d'existence du califat, déclaré par l'organisation après la prise de la ville de Mossoul, en IrakDans la logique terroriste, le mois du Ramadan est propice à ce type d'actions".

Ceux qui n'arrivaient pas à les rejoindre ont été appelés à faire des attentats et des actions pour célébrer cet événement à leur manière

Mathieu Guidère, spécialiste du monde musulman

L'organisation jihadiste considère son état comme "viable". "Ceux qui n'arrivaient pas à les rejoindre ont été appelés à faire des attentats et des actions pour célébrer cet événement à leur manière. On le voit que ce soit en Tunisie, en France ou au Koweït, ce n'est malheureusement que le début d'une campagne de terreur menée à l'échelle internationale et pas seulement à l'échelle franco-française", déplore Mathieu Guidère.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/