1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attentat déjoué à Villejuif : un possible complice de Sid Ahmed Ghlam, mis en examen, a obéi à un commanditaire basé en France

Attentat déjoué à Villejuif : un possible complice de Sid Ahmed Ghlam, mis en examen, a obéi à un commanditaire basé en France

Info RTL INFO RTL - Un des suspects dont l'ADN avait été retrouvé dans la voiture de Sid Ahmed Ghlam a été mis en examen après 4 jours de garde à vue.

Sid Ahmed Ghlam, suspecté d'avoir préparé des attentats à Paris
Sid Ahmed Ghlam, suspecté d'avoir préparé des attentats à Paris
Crédit : Capture d'écran iTélé
Attentat déjoué à Villejuif : un possible complice de Sid Ahmed Ghlam, mis en examen, a obéi à un commanditaire basé en France
01:20
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

L'un des trois suspects dont l'ADN avait été retrouvé dans la voiture de Sid Ahmed Ghlam et sur des gilets pare-balles, a été présenté à un magistrat antiterroriste avant d'être mis en examen. Le parquet de Paris a requis son incarcération. L'individu de 33 ans est soupçonné d'avoir aidé Sid Ahmed Ghlam à préparer un attentat évité de justesse contre une église à Villejuif.

D'après les informations de RTL, pendant ses 4 jours de garde à vue, il a expliqué avoir obéi aux ordres d'un commanditaire basé en France, alors que d'autres complices de Sid Ahmed Ghlam sont toujours recherchés en Syrie. Ce complice suspecté était déjà connu des services de police pour des affaires d'extorsions, violences et drogues mais n'était pas fiché. Ce petit voyou de 33 ans s'est présenté comme un simple exécutant mais n'a donné aucun nom ni téléphone ni adresse de son donneur d'ordres, probablement par peur des représailles.

Si cette première description est encore un peu floue, les enquêteurs pensent avoir assez d'éléments pour un jour remonter la piste de ce commanditaire. Ces derniers se concentrent désormais sur cet homme de l'ombre, qui se trouve peut-être encore en France, suffisamment puissant pour diriger tout une armée de petits soldats capables de tuer et de partir en prison durant de longues années tout en gardant leurs secrets. Deux autres gardes à vue ont été levées sans que des poursuites judiciaires aient été engagées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/