1 min de lecture Terrorisme

Attaque de militaires à Levallois-Perret : le suspect voulait rejoindre la Syrie

Hamou B. s'intéresserait, selon les premiers éléments de l'enquête, aux "organisations terroristes islamiques", a déclaré le procureur de Paris, François Molins.

Des militaires à Levallois, mercredi 9 août 2017
Des militaires à Levallois, mercredi 9 août 2017 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

Billets d'avion, images en rapport avec l'État Islamique... D'après l'enquête, Hamou B. projetait de partir en Syrie. C'est en tout cas ce qu'a déclaré François Molins, procureur de Paris, lors d'une conférence de presse ce mercredi 23 août. Sur deux téléphones, les inspecteurs ont retrouvé des recherches internet récentes, notamment à propos de billets d'avion Paris-Istanbul pour début septembre 2017, de la région d'Idleb en Syrie, en partie contrôlée par des groupes jihadistes, ou de "la légitimité dans la religion musulmane de tuer des musulmans ou (...) des mécréants", a déclaré le procureur.

Un téléphone saisi chez lui à Bezons (Val-d'Oise) comporte par ailleurs "une douzaine d'images relatives à l'État islamique", rapporte François Molins, avant de nuancer : "on n'a pas aujourd'hui d'éléments qui permettent d'affirmer qu'il aurait eu des connexions" avec l'EI. L'homme, toujours hospitalisé, n'a pour l'heure pas pu être interrogé par les enquêteurs. Toutefois, "les investigations (...) viennent non seulement étayer le caractère prémédité de cette attaque, mais également son caractère terroriste", a déclaré le procureur de Paris. De plus, il est désormais établi que l'individu s'intéressait de près aux "organisations terroristes islamistes".

Le 9 août dernier, six militaires avaient été blessés, dont trois sérieusement, par une BMW qui avait délibérément foncé sur eux au moment de la relève, vers 08H00, devant leur local de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), à l'ouest de Paris. 
Quelques heures plus tard, le véhicule avait été intercepté par la police sur l'autoroute vers Calais et son conducteur, Hamou B., un Algérien de 36 ans, avait été blessé par balles alors qu'il refusait d'obtempérer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Justice Levallois
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789810492
Attaque de militaires à Levallois-Perret : le suspect voulait rejoindre la Syrie
Attaque de militaires à Levallois-Perret : le suspect voulait rejoindre la Syrie
Hamou B. s'intéresserait, selon les premiers éléments de l'enquête, aux "organisations terroristes islamiques", a déclaré le procureur de Paris, François Molins.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attaque-de-militaires-a-levallois-perret-le-suspect-voulait-rejoindre-la-syrie-7789810492
2017-08-24 03:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/G99QPxSMSe3WR83aftsidA/330v220-2/online/image/2017/0809/7789666222_des-militaires-a-levallois-mercredi-9-aout-2017.jpg