1 min de lecture Faits divers

Attaque à la prison d’Arles : ce que l’on sait

ÉCLAIRAGE - Le détenu, qui a blessé trois gardiens de prison, dont un grièvement à Arles, ce samedi 1er août, s'est fabriqué son arme artisanale avec une lame de rasoir.

Stephane Carpentier RTL Matin Week-end Stéphane Carpentier
>
Attaque à la prison d'Arles : ce que l'on sait Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 5
Agathe Landais
édité par Quentin Marchal

Au lendemain de l'attaque à l'arme blanche à la prison d'Arles ce samedi 1 août, où trois gardiens ont été blessés, dont grièvement, par un détenu, les circonstances de cette agression s'éclaircissent. Le prisonnier a agi juste avant d'être reconduit en cellule, vers 15h30, après un parloir avec sa femme.

Trois surveillants sont alors entrés pour le fouiller et c'est à ce moment là qu'il les a attaqués avec un couteau, comme l'explique Philippe Abime, secrétaire générale du syndicat FO Pénitentiaire : "C'est une arme artisanale qu'il s'est fabriqué en cellule avec une lame de rasoir et c'est avec ça qu'il les a agressés".

Les trois surveillants ont été blessés, dont un grièvement, après avoir été touché à deux centimètres de la carotide. Emmené par hélicoptère à l'hôpital de Marseille, son état s'est stabilisé et il a ensuite pu rentrer chez lui dans la soirée. Les raisons du passage à l'acte du détenu restent pour l'heure inconnues. Incarcéré pour des affaires de meurtre, il était placé à l'isolement avant sa mise en garde à vue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Prisons Prisonnier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants