2 min de lecture Faits divers

Arnaud Beltrame voulait être "au service des autres", dit un ancien camarade sur RTL

INVITÉ RTL - Édouard Le Jariel des Chatelets, lieutenant-colonel, commandant de l'École Militaire InterArmes et ancien camarade de promotion d'Arnaud Beltrame, revient sur l'engagement du lieutenant colonel, décédé après avoir échangé sa place contre celle d'une otage le 23 mars.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Arnaud Beltrame voulait être "au service des autres" selon un ancien camarade de promotion Crédit Image : AFP / Thomas Samson | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Éléonore De Marnhac

Parmi les 200 frères d'armes du lieutenant colonel Arnaud Beltrame qui lui rendent hommage ce mercredi 28 mars, se trouvera Édouard Le Jariel des Chatelets, un de ses anciens camarades de promotion de l'École Militaire InterArmes (EMIA). Il a rencontré celui qui mourra après avoir échangé sa vie contre celle d'une otage lors des attaques dans l'Aube en 1999 alors qu'ils préparaient les épreuves d'admission à l'EMIA.

Il se souvient d'un camarade "extrêmement complet" et un sportif accompli. Il était prêt à "s'engager, à se dépasser lui-même, à chercher ses limites". Selon un autre de ses camarades, Arnaud Beltrame "s’entraînait pour gagner".

Si l'engagement total d'Arnaud Beltrame a marqué les Français, pour Édouard Le Jariel des Chatelets, ce "sens du service et de l'engagement était viscéralement ancré en lui. (...) Il avait cette volonté farouche de se mettre au service des autres." A tel point que l'ultime geste d'Arnaud Beltrame "ne le surprend pas".

À lire aussi
Saint-Pardoux-Morterolles dans la Creuse où un suspect a été interpellé justice
Menaces d'attaques antimusulmans : trois nouveaux suspects interpellés

Selon son ancien camarade de promotion, cet acte était "un acte réfléchi" et non un réflexe. "Il savait ce à quoi il s'exposait quand il a proposé cet échange d'otage. Il a accepté délibérément et consciemment de donner sa vie pour sauver celle d'un citoyen".  

"Le travail pour loi, l'honneur comme guide"

Ils sont aujourd'hui une cinquantaine de sa promotion lors de l'hommage national, en tenue de parade, pour "faire corps derrière Arnaud, Marielle son épouse, sa famille, nos camarades de la gendarmerie nationale et (...)  les autres victimes de Trèbes".

Quant à l'engagement franc-maçonnique puis catholique d'Arnaud Beltrame, il n'étonne pas non plus son ancien camarade de promotion. "Quand on sert la France, il faut avoir la foi quelque soit la signification qu'on veut donner à ce terme"

Il estime par ailleurs que l'hommage national et la décoration à titre posthume sont de "très belles manifestations pour ce camarade qui a fait sienne la devise de l'École Militaire InterArmes 'le travail pour loi, l'honneur comme guide'. "

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Hommage Trèbes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792806918
Arnaud Beltrame voulait être "au service des autres", dit un ancien camarade sur RTL
Arnaud Beltrame voulait être "au service des autres", dit un ancien camarade sur RTL
INVITÉ RTL - Édouard Le Jariel des Chatelets, lieutenant-colonel, commandant de l'École Militaire InterArmes et ancien camarade de promotion d'Arnaud Beltrame, revient sur l'engagement du lieutenant colonel, décédé après avoir échangé sa place contre celle d'une otage le 23 mars.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/arnaud-beltrame-voulait-etre-au-service-des-autres-dit-un-ancien-camarade-sur-rtl-7792806918
2018-03-28 10:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EG4Fvkknhcnv9ppOFSnNog/330v220-2/online/image/2018/0328/7792805381_le-corps-du-gendarme-beltrame-escorte-dans-les-rues-de-paris-le-27-mars-2018.jpg